Ingénieur ou technicien, l’hydraulicien est le spécialiste de la mécanique des fluides [1]. L’ingénieur conçoit des réseaux d’irrigation, d’assainissement et d’alimentation en eau potable comme des machines hydrauliques, des puits et des barrages. Il peut aussi décider de modifier le tracé d’un cours d’eau ou de voûter le lit d’une rivière. Ses réalisations sont parfois imposantes. Ainsi, par exemple, voilà plus d’un siècle, des ingénieurs hydrauliciens ont construit, en Belgique, quatre ascenseurs hydrauliques à bateaux sur le Canal du centre. En effet, sans cette invention, la dénivellation de 90 mètres entre Mons et Houdeng-Goegnies auraient nécessité la construction d’une trentaine d’écluses. Ces engins sont toujours opérationnels à l’heure actuelle.

L’hydraulicien rédige un cahier des charges et conçoit un projet de réseau de distribution ou de station de traitement d’eau. Il calcule et prévoit le débit, le volume et la pression de l’eau, les cadences, et la tuyauterie nécessaire pour un ouvrage donné. Il imagine les installations et les équipements. Le technicien met en application des plans reçus. Il supervise leur réalisation et veille à leur entretien et à leur efficacité. En cas de problème, il effectue des dépannages et des réparations. L’hydraulicien étudie le comportement de l’eau. Il recueille des données sur le fonctionnement des installations réalisées, les modélise, interprète les résultats et envisage des améliorations au système. Il adapte le réseau aux besoins des usagers domestiques et industriels. Il conçoit des techniques permettant l’automatisation du système. Dans ce domaine comme dans d’autres, le contenu du travail et le niveau de responsabilité varie en fonction du diplôme.

 

[1] Étude des liquides et des gaz au repos et en mouvement.

 

Compétences & actions

  • Maîtrise en hydraulique
  • Connaissances scientifiques variées
  • Capacité de recueil de données
  • Capacité de conception de modèles mathématiques
  • Capacité d’interprétation de résultats
  • Capacité à gérer un chantier

Savoir-être

  • Respect de l’environnement
  • Respect des normes en vigueur
  • Disponibilité
  • Mobilité
  • Logique
  • Rigueur et méthode

Cadre professionnel

L’hydraulicien partage son temps entre des visites sur le terrain, des réunions et du travail de bureau. Il peut être amené à effectuer des déplacements à l’étranger et à travailler le week-end comme le soir, en cas de problème. Parfois, il manipule des matériaux dangereux. Il est employé par une intercommunale de distribution d’eau, d’électricité, un port ou encore un bureau d’études. Il peut aussi travailler dans la coopération au développement et concevoir des réseaux d’eau potable dans des régions qui n’en ont pas.

Autre appellation : Ingénieur·e des ressources hydriques

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.