Siep Logo

Tanneur·euse

Artisanat Culture / Artisanat

Code Riasec RAC - Mise à jour 01/01/2007

Le tanneur travaille les peaux et le cuir dans le but de les rendre utilisables pour la création de vêtements et de textiles en fourrure et en cuir (manteaux, vestes, gants, etc.). Pour rendre les peaux ou le cuir utilisables, le tanneur doit respecter plusieurs étapes successives de préparation et de traitement : nettoyer les peaux et le cuir, les assouplir, les saler, les épiler et les huiler à l'aide de produits chimiques. Tout au long du processus de traitement, le tanneur veille à l'état des peaux afin d'éliminer toute imperfection et de présenter un produit fini de qualité et d'allure soignée. Le tanneur peut également teindre le cuir et le traiter à des fins industrielles.

 

Compétences & actions

  • Aptitudes manuelles
  • Utilisation des produits chimiques
  • Connaissance des étapes différentes
  • Connaissance des réactions du traitement
  • Capacité de gestion d'un imprévu

Savoir-être

  • Esprit d'observation
  • Aptitudes d'adaptation aux différents produits
  • Résistance aux odeurs
  • Goût pour les procédures logiques et méthodiques

Cadre professionnel

Le tanneur travaille essentiellement dans de grandes entreprises. Il existe encore des tanneurs particuliers, mais c'est uniquement par passion, et sans aucune rétribution financière. L'environnement de travail du tanneur est bruyant et odorant. L'utilisation de produits chimiques pour traiter les peaux est quotidienne.

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier.

Autres appellations : Modéliste en fourrure, Coupeur·euse de fourrure, Maître fourreur·euse, Opérateur·rice de tannerie-mégisserie

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.