Campagne de prévention pour prévenir le burn-out

Posté le 04/09/2012  —  Actualité précédente / suivante
La ministre de l’Emploi, Monica De Coninck, a lancé une campagne afin de sensibiliser les travailleurs et leurs familles à la pression que le travail exerce sur la vie privée des travailleurs.

Selon une enquête menée en Belgique en 2010 avec la Fondation européenne de Dublin, le stress est ressenti par un tiers des travailleurs alors que 13% d’entre eux subissent des violences verbales et 7% des menaces ou comportements humiliants. Horaires de plus en plus flexibles, réductions des effectifs, rythmes de production effrénés, harcèlement, conflits…Toutes ces situations entraînent un véritable mal-être psychologique mais aussi physique chez le travailleur. Mal-être qui se fait également ressentir à la maison. Chaque année, en Belgique, près de 15.000 personnes sont touchées par le burn-out. 

La campagne de prévention comportera des spots TV, des brochures et affiches mais aussi un site internet (sesentirbienautravail.be) qui mettront le doigt sur la nécessité de parler du phénomène, que ce soit en interne (personne de confiance, conseiller en prévention, médecin du travail, syndicat) ou en externe (inspection du travail, médecin de famille, police, auditorat du travail, etc.). 

Metro, Le Soir et L’Avenir, 4 septembre 2012

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus