Chute du nombre de boulangeries artisanales

Posté le 25/06/2019  —  Actualité précédente / suivante

Le constat de la Fédération francophone de la boulangerie est sans appel : le nombre de boulangeries n'a jamais été aussi bas en Belgique.

Quelques chiffres :

  • en Wallonie : fermeture de deux boulangeries par mois ces dix dernières années;
  • en Flandre, les fermetures touchent près de cinq boulangeries par mois;
  • tandis que Bruxelles comptait seulement 355 boulangeries en 2017.

Quelques éléments qui pourraient expliquer cette situation :

  • la diminution de la consommation de pain dans les ménages;
  • l'augmentation du nombre de lieux où l'on vend du pain : grandes surfaces, stations-service, distributeurs automatiques... qui constituent une concurrence importante pour la boulangerie traditionnelle.

L'autre grande difficulté à laquelle les jeunes diplômés doivent faire face concerne les coûts d'une reprise (de 75 000 € à plus d'un million d'euros) ou de la création d'une boulangerie-pâtisserie (budget moyen de 250 000 €, hors bâtiment), d'autant que les conditions d'obtention d'un prêt se sont durcies.

Le Soir, 25 juin 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus