Discrimination à l’embauche pour les plus de 45 ans

Posté le 06/09/2012  —  Actualité précédente / suivante
Selon le premier baromètre de la diversité présenté par le Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme (CECLR), les demandeurs d’emploi âgés sont plus souvent victimes de discrimination à l’embauche. 

Il ressort des différents tests que les personnes âgées de plus de 45 ans risquent deux fois plus qu’un jeune de même niveau de ne pas être convoquées à l’entretien. Plus de la moitié des responsables des ressources humaines interrogés admettent que l’âge joue un rôle dans la décision relative à la sélection. Certains mettent en cause le coût salarial plus important, d’autres mettent en avant certains clichés comme les difficultés pour ces personnes d’utiliser les nouvelles technologies, par exemple.  

Toujours selon le baromètre, durant les deux dernières années, 12% des travailleurs ont constaté des discriminations liées au travail et 6% en ont été victimes. 

Cependant, selon le Centre, les travailleurs plus âgés peuvent faire valoir une série de points positifs comme l’expérience et la fiabilité, par exemple. 

Metro et Le Soir, 6 septembre 2012

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus