Et pourquoi pas koter chez un senior ?

Posté le 31/08/2012  —  Actualité précédente / suivante

Face à la crise du logement qui touche les étudiants à chaque rentrée, ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le logement intergénérationnel. Une personne âgée (ou un couple) met à disposition une chambre pour un-e étudiant-e, tout en lui donnant accès à certaines pièces communes. Ces personnes profitent ainsi d’une compagnie et les étudiants peuvent louer une chambre à un prix raisonnable.  

Ce type d’habitat suppose le respect de certaines règles, tout en veillant à respecter l’autonomie de chacun. Concrètement, le logement intergénérationnel est accessible aux étudiants et aux seniors à partir de 50 ans. Le loyer demandé ne peut pas excéder 300€, charges comprises. Le senior et l’étudiant signent une convention d’hébergement qu’ils auront choisie ensemble. Enfin, l’étudiant ne peut se faire domicilier chez le senior et doit prendre une assurance responsabilité civile.

L’association « 1 toit 2 âges », qui a lancé le projet il y a deux ans à Etterbeek, compte à ce jour 72 « binômes » qui ont fonctionné de manière concluante. Dès la rentrée, elle étend son accompagnement aux principales villes estudiantines en Wallonie (Namur, Louvain-la-Neuve, Liège, Mons et Charleroi) et aimerait également proposer la formule en Flandre.

Infos : 0472/94 82 77 (Bruxelles) et 0475/93 28 28 (Wallonie) www.1toit2ages.be

Metro, 31 août 2012 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus