Evolution du métier d’ingénieur civil suite à la transition écologique

Posté le 07/11/2022  —  Actualité suivante

Les étudiants en ingénierie sont de plus en plus vigilants quant au sens qu’ils souhaitent donner à leur travail.

En recherchant un emploi qui respecte davantage leurs valeurs, ils tentent à s’éloigner des grandes entreprises reconnues comme non respectueuses de la planète, qui sont pourtant à la recherche de jeunes diplômés. En effet, bien que cela demande aux étudiants un effort supplémentaire, ils préfèrent utiliser leurs compétences autrement et être davantage acteurs de changement. Au fil du temps, ce phénomène pourrait amener les entreprises à se remettre en question et à s’adapter.

Les universités vont également dans ce sens en mettant différentes choses en place.

Quelques exemples :

  • A l’UCLouvain, des mémoires transdisciplinaires (ingénierie, droit et philosophie) sont proposés dans le but de mieux comprendre l’impact que nous avons sur l’environnement.
  • A l’ULB, l’objectif est de modifier le programme grâce à la création d’un poste de vice-doyen à la transition écologique.
  • Des évènements sont également proposés comme « la rentrée climat » proposant des conférences, des vidéos, des débats sur le sujet.

RTBF, 7 novembre 2022

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus