Fuite des cerveaux : la Belgique perd ses chercheurs

Posté le 28/11/2012  —  Actualité précédente / suivante

Une enquête du National Bureau of Economic Research aux Etats-Unis révèle qu’il y a plus de chercheurs qui quittent la Belgique que de chercheurs qui viennent y travailler.

Les universités belges voient ainsi 22% de leurs chercheurs partir à l’étranger alors que seuls 18% des professeurs internationaux optent pour la Belgique, tandis que les Pays-Bas accueillent 28% de scientifiques étrangers. Avec l’Italie, l’Espagne, le Brésil et l’Inde, la Belgique est un des seuls pays concernés par cette situation.

L’enquête a sondé 17.182 scientifiques de 16 pays.

La Libre, 28 novembre 2012 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus