La maîtrise des langues est un atout

Posté le 26/12/2020  —  Actualité précédente / suivante

La maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères offre des opportunités indéniables sur le marché du travail.

En effet, sur les 535 000 offres d'emploi diffusées par le Forem en 2019, plus de 30% mentionnaient la connaissance d'au moins une langue étrangère. 

Sans surprise, les langues les plus souvent demandées sont l'anglais, l'allemand et le néerlandais mais il n'est pas toujours nécessaire d'être parfait bilingue pour postuler.

La Forem a relevé quatre catégories professionnelles pour lesquelles les exigences linguistiques sont les plus marquées:

  • les services administratifs (assistant·e de direction, comptable, secrétaire) : le néerlandais est la première langue demandée avant l'anglais;
  • les cadres dirigeants doivent souvent être parfaits bilingues ou trilingues. Là aussi, le néerlandais est plus souvent demandé que l'anglais;
  • les métiers de l'informatique mettent l'accent sur l'anglais;
  • le secteur de la vente, en particulier les opérateurs de call-centers et les attachés commerciaux.

Si les langues sont importantes lors du recrutement, elle le sont aussi tout au long de la carrière. En effet, dans certains organismes parastataux, la connaissance des langues peut faire passer le travailler dans une grille barémique supérieure. De même, dans les entreprises privées d'envergure internationale, la maitrise des langues étrangères offre des opportunités en matière de promotion ou de responsabilités.

Références, 26 décembre 2020

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus