Le renouvelable, créateur d'emplois

Posté le 23/10/2014  —  Actualité précédente / suivante

Plusieurs fédérations (Edora, BOP et ODE) défendant la cause du renouvelable ont commandé une étude visant à évaluer l'impact macro-économique du renouvelable sur base de l'année 2013.


Deux scénarios ont ainsi été analysés: le premier où l'on arrête définitivement la production de renouvelable (et donc l'installation de nouvelles centrales de gaz serait nécessaire) et un second où l'on développe exclusivement les éoliennes, panneaux et autres outils verts pour atteindre les objectifs européens. Trois variables sont alors examinées: le nombre d'emplois créés dans chacun des scénarios, les dépenses nécessaires et les taxes générées. Les résultats révèlent qu'en termes de création d'emplois et de recettes locales, le développement des énergies renouvelables est donné gagnant par rapport à la filière gaz. L'installation de renouvelable neuf et son entretien pourraient mobiliser plus de 12.000 personnes en 2020, alors que le gaz ne créerait qu'une centaine d'emplois. Les dépenses liées aux investissements dans le renouvelable restent par contre encore très élevées.

Le Soir, 23 octobre 2014 
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus