L'impact de la crise Covid-19 sur les professionnels de soin

Posté le 12/01/2021  —  Actualité précédente / suivante

Sciensano révèle les résultats d'une enquête qui sondait le bien-être et le besoin de soutien des professionnels de soin et d'aide.

L'étude a été menée en décembre 2020 auprès de plus de 3000 professionnels, par Sciensano et la KU Leuven, et les résultats sont édifiants.

La crise du COVID-19 a engendré une augmentation de la pression et du stress chronique chez les soignants, qui se plaignent de différents symptômes:

  • sentiment de fatigue (56%);
  • pression professionnelle (51%);
  • impossibilité de pouvoir se détendre suffisamment (46%);
  • privation de sommeil (40%);
  • hypervigilance (38%);
  • sentiment d'anxiété (27%);
  • troubles de la concentration (26%).

Des douleurs physiques se sont également davantage manifestées:

  • douleurs musculaires et articulaires (38%);
  • maux de tête (30%);
  • problèmes d'estomac (21%).

L'enquête permet aussi de constater que seuls 27% des professionnels de soin et d'aide ont partagé leurs émotions avec leur supérieur hiérarchique et 15% seulement ont eu recours à un soutien professionnel. Par contre, 60% des personnes interrogées se sont confiées à leurs proches (amis, partenaire, collègues directs).

En décembre 2020, 22% des professionnels de soin envisageaient de cesser leur activité professionnelle contre 10% en temps normal. Cette volonté de réorientation peut s'expliquer par un sentiment d'isolement au travail, une diminution de l'esprit d'équipe, une réorganisation constante du travail et une augmentation du sentiment d'incertitude.

Sciensano, 12 janvier 2021

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus