Mentor U, un outil innovant contre le chômage des jeunes

Posté le 19/08/2016  —  Actualité précédente / suivante

Si le chômage des jeunes diminue en Wallonie, son taux reste élevé sur le sillon industriel. En Hainaut, il représente encore globalement 20 % de la population de demandeurs d’emploi. Pour favoriser l’insertion socioprofessionnelle des moins de 25 ans, le Forem a retenu le projet « Mentor U » en 2014. Une forme innovante de parrainage que l’ASBL « Pour la Solidarité », qui l’a expérimenté en région bruxelloise, pilote à Liège et en Hainaut.

Concrètement, un travailleur actif (cadre, chef d’entreprise, indépendant) se met bénévolement au service d’un jeune de 18 à 24 ans ayant au maximum le CESS. Les deux partenaires établissent ensemble un plan d’actions individuel, qui sert de référence pour évaluer l’état d’avancement des démarches et leurs résultats. Outre une aide pour l’élaboration d’un CV ou la préparation d’un entretien d’embauche, le mentor apporte un soutien moral, une meilleure compréhension du monde de l’entreprise, développe l’assertivité, le sens du dialogue, l’intelligence relationnelle. L’accompagnement s’étale sur une durée de 6 mois et les parties peuvent mettre fin à la collaboration quand elles le souhaitent.

Grâce à la collaboration du réseau Be.Face et d’experts wallons, 410 jeunes du Hainaut et de Liège doivent être parrainés entre 2015 et 2017. Dans le Hainaut subdivisé en quatre sous régions (Hainaut occidental, Mons Borinage, Centre et Charleroi Sud Hainaut), 37 mentors sont actifs. Actuellement, quinze binômes sont constitués, trois autres sont en proposition ».

Le Soir, 19 août 2016

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus