Offres d’emploi difficiles à pourvoir

Posté le 04/09/2012  —  Actualité précédente / suivante
L’Observatoire bruxellois de l’emploi et le Forem ont dressé la liste des offres d’emploi difficiles à pourvoir. Selon l’UCM, 52.804 postes ont connu des difficultés pour trouver un candidat. En Wallonie, 63% des offres d’emploi sont confrontées à des difficultés de recrutement. A Bruxelles, cela concerne un peu moins d’une offre sur trois. Près de 30% des entreprises devraient même réduire leurs activités, faute de personnel compétent. 

La situation est paradoxale quand on sait que Bruxelles et la Wallonie comptent environ 270.000 chômeurs indemnisés. Les difficultés de recrutement s’expliquent notamment par l’inadéquation entre le profil des candidats et les postes à pourvoir. Le manque d’expérience, de compétences techniques ou linguistiques de la part des candidats sont les problèmes fréquemment rencontrés par les entreprises. 

Certaines fonctions sont davantage concernées par le problème. C’est le cas des ingénieurs, des infirmiers, des mécaniciens réparateurs, des conducteurs de travaux et du secteur de l’Horeca. 

Metro, 4 septembre 2012 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus