Women in digital: booster la présence des femmes dans le numérique

Posté le 02/12/2021  —  Actualité précédente / suivante

La Belgique se dote d’un plan d’action afin de réduire l’écart entre le nombre d’hommes et le nombre de femmes travaillant dans le secteur du numérique. Ce plan stratégique sur 5 ans porte le nom de code Women in digital

Une Belgique à la traine 

Avec seulement 17,7 % de spécialistes IT identifiées comme femmes, la Belgique fait plutôt grise mine. Cette sous-représentation des femmes dans le numérique a des conséquences non négligeables sur la société. D’une part, le monde digital des algorithmes et de l’intelligence artificielle composé en vaste majorité d’hommes a tendance à reproduire des biais sexistes. D’autre part, les femmes en envisageant de manière moins évidente une carrière dans le numérique, perdent de nombreuses opportunités d’emploi. 

5 objectifs stratégiques pour plus de femmes dans le numérique 

Veiller à ce que davantage de femmes obtiennent un diplôme dans le secteur digital, favoriser l’insertion des femmes dans le numérique, promouvoir leur maintien dans le secteur digital, proposer des exemples de femmes inspirantes aux jeunes générations et réduire la fracture numérique. Voilà les 5 objectifs que la Belgique s’est fixés pour les 5 prochaines années. Pour y arriver, plusieurs pistes de réflexion sont lancées. En voici quelques-unes :

  • s’attaquer aux stéréotypes de genre, véritables freins quand il s’agit de choisir une carrière ou une orientation professionnelle ;
  • soutenir la curiosité et l’apprentissage des compétences numériques dans le primaire ;
  • stimuler la participation des filles à des stages ou activités extra-scolaires leur permettant d’acquérir des compétences numériques ;
  • développer une culture de travail inclusive, et ce même si les équipes sont essentiellement masculines ;
  • organiser des salons de l’emploi spécialement axés sur les femmes dans le monde du digital ;
  • présenter des femmes entrepreneures aux jeunes qui entament des études dans le digital et valoriser leur parcours ;
  • réduire les difficultés d’accès au numérique de groupes dits vulnérables à savoir les mères célibataires, les femmes en situation de précarité ou encore les femmes en situation de handicap ;
  • créer un label women in digital qui engage les entreprises à mener une politique de recrutement active à l’égard des femmes.

 Le rendez-vous est d’ores et déjà pris en 2026 pour faire le bilan.

 

SPF Économie, 2 décembre 2021

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus