Alec Hendrickx,
Coordinateur marketing auprès d'un armateur

Interview réalisée en novembre 2020

Pouvez-vous présenter votre entreprise et ses activités ? 

La « Mediterranean Shipping Company » (MSC) est active dans le transport de conteneurs. Nous acheminons des biens et offrons des services à des clients et à des partenaires commerciaux internationaux. 

Grâce à son réseau mondial de 493 implantations, dont une à Anvers, la MSC veille à ce que les expéditeurs puissent s’adresser directement à ses représentants et utilisent diverses solutions de commerce en ligne pour les réservations de fret numérisées. 

Nous faisons escale dans 500 ports, mais aussi sur 200 routes commerciales, et transportons les marchandises sur une flotte moderne dotée des dernières technologies « vertes ». 

Quelles marchandises acheminez-vous ? 

Nous pouvons livrer des marchandises de toute forme, taille ou durée de conservation directement à sa destination finale, qu'il s'agisse d'aliments surgelés, de produits pharmaceutiques ou chimiques, ou encore de voitures. Je tiens à souligner que la MSC est l’un des principaux acteurs de l'évolution des conteneurs intelligents dans son secteur, et a contribué à redéfinir les normes de l'expédition numérique du transport de marchandises digitalisé. Mais nous ne transportons pas que des marchandises puisque nous disposons d'une filiale, « MSC Croisières ».  

De combien de navires disposez-vous ? 

La MSC a démarré en 1970 comme une petite entité dotée d'un seul navire.  Aujourd'hui, nous en avons 560 qui officient sous différents pavillons. On peut retrouver toutes leurs caractéristiques sur notre site internet.

Quel est le rôle du bureau belge « MSC Belgium » ? 

Nous sommes des agents directs de la MSC qui, elle, est basée à Genève. Notre rôle est de faciliter le transport de marchandises par conteneurs vers et depuis les cinq continents, avec des départs et des arrivées hebdomadaires vers et depuis le port d'Anvers. Nous offrons des services d'expédition fiables et efficaces vers et depuis la Belgique pour une multitude de marchés et de fournisseurs qui cherchent à faire des affaires dans et hors le territoire belge.  

Le siège international de la société supervise l'ensemble du réseau mondial de bureaux. Chacun d'entre eux, dont le nôtre, est responsable des activités commerciales et opérationnelles dans son propre pays. Notre équipe fournit des conseils et un soutien spécialisé, avec des connaissances et une expérience locale approfondie dans tous les secteurs (alimentation, boissons, produits pharmaceutiques, construction, etc.). 

Quels conseils délivrez-vous aux clients ? 

Il s'agit de conseils locaux spécifiques, par exemple, sur les infrastructures de transport locales ou étrangères, les retards d'accostage ou congestion, les changements réglementaires et les politiques locales ou étrangères, ou encore toutes les procédures douanières. Nous nous engageons à offrir des tarifs et des temps de transit compétitifs. 

Qu'exporte et qu'importe principalement la « MSC Belgium » ? 

Principalement des machines, des produits chimiques et pharmaceutiques, des métaux précieux et tout autre produit métallique, des denrées alimentaires ou encore des équipements de transport et produits pétroliers.

Notre service de fret sec est le plus simple et le plus courant de ceux que nous proposons. Il a été développé pour assurer l'expédition sûre et efficace de toute cargaison conteneurisée. Pour la plupart de nos clients, ce service fournit l’assistance et l’équipement nécessaires pour transporter certains des produits de base les plus couramment échangés au monde (papier, ferraille, etc.). Mais tous les chargements ne sont pas aussi simples. Ainsi nous avons appris à manipuler, ranger et transporter en toute sécurité du fret plus complexe. Cela nous permet d’étendre nos services aux clients qui souhaitent expédier des marchandises alimentaires, dangereuses, rares ou précieuses.

Nous disposons ainsi d'un vaste inventaire de conteneurs frigorifiques pour les produits alimentaires qui nécessitent une réfrigération ou une congélation pendant le transport. 

Comment s'organise la gestion technique des navires ? 

Elle est assurée par les bureaux de « MSC Shipmanagement ». Cette gestion technique comprend l'acquisition de stocks et de pièces de rechange, l'entretien du navire, le suivi quotidien des performances en termes de rendement énergétique, l'évaluation et la mise à niveau de l'état du navire, les projets de mise en cale sèche et de modernisation, la classification et la conformité réglementaire, l'assistance en matière d'assurance, l'optimisation de la conception de navires nouveaux et existants pour la manutention de la cargaison et l'efficacité du carburant ou encore la conception et la construction de nouveaux navires. La société gère également des centres de formation des équipages. Plus de 14.000 marins sont employés par « MSC Shipmanagement ». 

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur la filiale « MSC Croisières » ? 

MSC Croisières est la troisième plus grande marque de croisières au monde et est leader en Europe, en Amérique du Sud, dans la région du Golfe et en Afrique australe. Elle dispose actuellement d'une flotte de 17 navires mais le projet est d'en avoir 23 d'ici 2025.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus