Siep Logo

Chercheur·euse en sciences cognitives

Sciences humaines & sociales / Recherche & société

Mise à jour 21/06/2012
Par souci de lisibilité, nous avons pris le parti de ne pas écrire le féminin et le masculin du métier dans ce texte. Seul le titre est inclusif.

C'est la personne qui, à titre de spécialiste de la cognition humaine, dirige ou effectue des recherches sur des questions relatives au processus mentaux des êtres humains, aux modes d'opération de la pensée grâce auxquels l'être humain peut apprendre, raisonner, résoudre des problèmes et créer en vue de mettre au point des méthodes, des programmes et des outils d'apprentissage ou de rééducation dans différents domaines (enseignement, orthopédagogie, orthophonie, psychoéducation, psychiatrie, neurologie, etc.). Elle peut également participer, en collaboration avec d'autres chercheurs (informaticiens, ingénieurs, etc.) à des recherches visant à mettre au point des micro-ordinateurs ou des robots intelligents, aptes à penser et à raisonner comme des êtres humains. Elle travaille généralement dans un centre de recherche subventionné par l'Etat.

 

3 commentaires

camille - Il y a 10 mois

C’est un métier où l’on va effectuer des travaux de recherches ou des expérimentations sur des grandes questions universelles sur les processus mentaux des êtres humains. Le but étant de démontrer des vérités. Grâce au métier, on assiste à pleins de conférences internationales, on peut écrire des articles scientifiques et enseigner le savoir à des étudiants, tout cela pour informer et partager.

Sarah - Il y a 1 mois

Bonjour,

Je suis actuellement en bachelier en psychologie en sciences de l'éducation. J'aimerais travailler dans la recherche dans le domaine des neurosciences, cela m'étonne qu'il suffise d'un master pour travailler dans la recherche. On m'a souvent dit qu'il fallait faire un master en neurosciences puis un doctorat de recherches en neurosciences ou alors un master en recherche et puis un doctorat en neurosciences. Bref, je vous avoue que c'est très flou. Pourriez-vous m'éclairer ? 

En attendant votre réponse, Bien à vous

SIEP - Il y a 1 mois

Bonjour Sarah, 

Pour bien comprendre les programmes et présentations des études supérieures, il est important d'en connaître la structure et le vocabulaire qui s'y rapporte. Dans la structuration des masters, il existe 3 variantes :

- La finalité didactique prépare à l’enseignement dans le secondaire supérieur.

- La finalité spécialisée prépare à une spécialisation professionnelle, via un choix de "finalité" à l'entame du master.

- La finalité approfondie permet d'acquérir des savoirs et compétences pointues et prépare spécifiquement au métier de chercheur. Ce programme met l’accent sur les méthodes de recherche, la statistique et la rédaction scientifique.

Cela n'exclut bien entendu pas la possibilité d'ensuite continuer à se spécialiser puisque le master 120 crédits permet aussi d’accéder aux masters de spécialisation et de poursuivre, le cas échéant, par un doctorat. Standard européen, il est celui qui offre le plus de possibilités d’ouverture à la recherche.

Publier un commentaire

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.