Assouplissement du décret titres et fonctions

Posté le 27/04/2017  —  Actualité précédente / suivante

Le décret titres et fonctions vise à accorder les postes d'enseignants aux candidats les mieux diplômés. Jugé trop rigide, il a compliqué le travail des directeurs d'écoles, qui réclamaient un assouplissement de la mesure.

La ministre de l'Education, Marie-Martine Schyns, annonce donc une révision du décret. Voici les changements prévus:

  • un directeur d'école pourra désormais annoncer ses offres d'emploi sur le site Primoweb et les candidats potentiels seront automatiquement avertis;
  • les professeurs en recherche d'un poste devront poster leurs diplômes et autres documents utiles sur le site Primoweb, pour faciliter le travail de recrutement des directeurs;
  • il était prévu que les directeurs envoient un "PV de carence" à l'administration pour les postes et heures qui se libèrent dans son école. Cette mesure a entraîné une augmentation des démarches administratives et a donc été supprimée;
  • il sera désormais plus facile de remplacer un professeur absent. Un exemple: un professeur d'histoire et de français part en congé de maternité. Le décret prévoyait que le directeur devait trouver un professeur de français et un professeur d'histoire. Dorénavant, il pourra prendre un professeur de français qui donnera les deux matières pour autant que le français corresponde à une fraction donnée d'une charge complète (on parle d'un tiers ou d'une moitié mais ce point est encore en discussion);
  • possibilité, pour une direction, de réengager un enseignant temporaire pour autant que ce dernier a presté au moins un tiers temps pendant au moins 150 jours au sein de l'école l'année précédente. Et ce, qu'il s'agisse d'un titre requis, suffisant ou en pénurie.

Le Soir, 27 avril 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.