Construction : les travailleurs plus âgés deviennent formateurs

Posté le 07/03/2019  —  Actualité précédente / suivante

Dans la construction, on mise sur les anciens pour former les plus jeunes, ce qui réduit les incapacités de travail.

Depuis 2015, dans les métiers pénibles comme ceux de la construction, la prépension n'est plus autorisée qu'à partir de 58 ans au lieu de 56 ans. En conséquence, on constate une nette augmentation des incapacités de travail parmi les travailleurs plus âgés, tous secteurs confondus, sauf dans la construction.

En effet, une enquête de la Confédération Construction révèle qu'entre 2013 et 2016, le nombre de nouveaux dossiers de prépension a diminué de 43% dans la construction tandis que le nombre de travailleurs en incapacité ou en maladie a chuté de 1%.

Les raisons : les travailleurs plus âgés se voient confier des tâches plus légères et sont souvent chargés de former leurs collègues plus jeunes, ce qui les incite à continuer à travailler.

L'Avenir, 7 mars 2019

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.