Cumuler plusieurs jobs, une tendance à la hausse

Posté le 19/08/2017  —  Actualité précédente / suivante

Une enquête de l'Institut pour le développement durable montre que 6.7 % des travailleurs ont deux emplois ou plus.

Les plus grands "cumulards" sont les salariés (7.7 %), dont les deux tiers complètent leur job avec une activité indépendante complémentaire. On constate également qu'une grande majorité a entre 30 et 45 ans. Les travailleurs les plus concernés par ce cumul sont les enseignants, les professionnels de la santé et de l'action sociale.

Pour beaucoup de Belges, avoir un deuxième emploi relève de la nécessité puisque cela permet d'arriver à un niveau de vie minimum ou d'améliorer l'ordinaire. Et pour certains d'entre eux, il s'agit d'une situation subie. C'est par exemple le cas pour les travailleurs non stabilisés dans leur emploi ou ceux à qui on impose un travail à temps partiel et qui doivent donc compléter leur salaire par une autre activité professionnelle. Pour une autre tranche de la population, le second job n'est pas une nécessité mais permet simplement d'avoir un meilleur niveau de vie.

L'Avenir, 19 août 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.