Former les nouveaux élus communaux

Posté le 28/11/2012  —  Actualité précédente / suivante

Au lendemain des élections, les nouveaux conseils communaux vont être installés. Les élus, anciens ou nouveaux, vont dès lors être confrontés à des dossiers souvent complexes et techniques. C’est pourquoi, l’Union des villes et communes a décidé de mettre en place des formations spécifiques pour épauler les élus de terrain dans leurs tâches.

Si les bourgmestres sont les premiers concernés par ces formations, l’Union des villes et communes s’adresse toutefois à tous les élus. Deux modules de formation sur le fonctionnement et les missions de la commune seront ainsi organisés en janvier et février, partout en Wallonie. Au programme des cours : financement de la commune, statut de l’élu et du fonctionnaire mais aussi des zones de police et de sécurité, aménagement du territoire, logement ou encore sanctions administratives. Des cycles spécifiques sont prévus pour les conseillers de l’action sociale (CPAS) et pour les élus des communes germanophones. Jusqu’à l’été, des ateliers thématiques permettront aux personnes intéressées d’aller au fond des choses dans des compétences communales pointues.  

Les élections communales ont permis de désigner 5.306 personnes en Wallonie. Parmi elles, on compte 1.854 femmes, soit un taux de féminisation des conseils communaux de 35% (contre 32% en 2006). C’est dans la commune de Chiny (Luxembourg) que le conseil communal sera le plus féminin avec 10 femmes élues sur 17 conseillers (58%). Les communes de Froidchapelle (Hainaut) et Lierneux (Liège) ne comptent par contre que 2 femmes sur 11 élus.

Le Soir, 28 novembre 2012

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.