Le métier de médiateur se développe

Posté le 17/03/2015  —  Actualité précédente / suivante

Le nombre de médiateurs agréés par le SPF Justice est en constante augmentation: ils étaient 15 à la mi-mars, ils seront 20 d'ici la fin du mois. Ces médiateurs sont référencés sur Belmed, la plateforme du SPF Economie qui informe sur les possibilités de médiation. Cette plateforme a été créée il y a 4 ans et a déjà attiré 230.000 visiteurs et 813 demandes de règlement à l'amiable ont été enregistrées.

Certains secteurs de l'activité économique régulés par le législateur ont eux-mêmes mis en place des possibilités de médiation hors cadre judiciaire. C'est le cas des ombudsmans (dont les services sont gratuits pour le consommateur) dans le transport ferroviaire, les télécommunications, les conflits financiers, les assurances, le secteur postal et l'énergie. Des associations professionnelles et des associations de consommateurs ont également établi des commissions de conciliation, dans le secteur de la construction et du commerce de véhicules d'occasion. Enfin, la dernière possibilité, qui peut être choisie lorsque les tentatives de conciliation ont échoué, est celle de la commission d'arbitrage. Elle existe dans les secteurs des meubles, des voyages et de l'entretien du textile.

L'Avenir, 17 mars 2015  

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.