Les start-up et TPME : un vivier d'emploi pour les ingénieurs

Posté le 01/04/2017  —  Actualité précédente / suivante

Le métier d'ingénieur est en pénurie depuis plusieurs années, toutes spécialités confondues.

Sur le marché de l'emploi, les jeunes ingénieurs trouvent facilement du travail au sein de grandes entreprises qui proposent des salaires élevés et des opportunités de carrière intéressantes, mais aussi dans les start-up et les TPME. Ces dernières ont d'ailleurs le vent en poupe puisque l'on constate que de plus en plus de jeunes ingénieurs se lancent dans l'entrepreneuriat, ralliant de petites structures innovantes ou créant leur propre start-up.

Leur fonctionnement correspond en effet aux attentes des jeunes ingénieurs, les millennials[1]: travail sur des technologies avancées (robotique, intelligence artificielle...), souplesse de travail, flexibilité horaire, autonomie, équilibre vie privée-vie professionnelle, créativité, valeurs communes, etc.

[1] Millennials ou génération Y: personnes nées entre 1980 et 1999, perçues comme ayant des caractéristiques sociologiques et comportementales propres (Wikipedia)

Références, 1 avril 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.