S. Anne,
Auditeur interne d'une banque

Quelle est votre formation ? 

J'ai effectué un graduat en Sciences Juridiques à l' ISEC, Institut Supérieur Economique d'Ixelles. Ensuite, j'ai fait une licence en Sciences Criminologiques - ULB Université Libre de Bruxelles. Enfin, j'ai suivi une maîtrise en Gestion Fiscale - Solvay (ULB) (à horaire décalé). 

Quel est votre parcours professionnel ? 

J'ai travaillé 15 ans dans une autre banque, dont 8 ans dans le Centre Titres (back-office titres : traitement au siège de la banque de toutes les opérations titres des clients encodées au niveau des agences). 

J'ai travaillé 5 ans à l'Audit Interne dans la section "Audit opérationnel et fonctionnel", c'est-à-dire une section qui réalisait des audits, au niveau du siège central, aussi bien dans les domaines des titres, des paiements, la comptabilité que dans les domaines du marketing, de la logistique ou des ressources humaines. 

Pendant 2 ans, à la cellule Formation, j'ai donné des cours de fiscalité à destination des personnes travaillant en agence. 

J'ai ensuite été engagée chez Dexia Banque où je travaille, depuis le 01/03/01, en tant qu'auditeur dans la section Audit Banking. 

Pourriez-vous définir la fonction d'un Audit Banking ? Quelles sont ses missions ? 

L'Audit Banking est en fait une section de la division Audit qui a pour mission de réaliser des audits dans certains domaines, tels que, par exemple, les paiements, les titres ou les crédits ; mais, il y a d'autres sections qui réalisent des audits dans les domaines de l'informatique, de l'assurance, ou de la comptabilité par exemple. 

L'audit a pour mission d'évaluer le contrôle interne, c'est-à-dire l'ensemble des dispositifs mis en place par le comité exécutif ou le comité de direction de la banque, le management et le personnel, afin de s'assurer que l'entreprise respecte ses obligations légales et réglementaires, préserve ses actifs et ceux qui lui sont confiés, fonctionne de manière efficace et sécurisée et produit des informations financières et de gestion fiables. 

L'Audit va donc évaluer si les risques encourus par la banque dans le cadre de ses diverses activités et dans toutes les entités qui la composent, sont perçus et couverts de manière adéquate. Un plan d'audit annuel est élaboré afin de déterminer, sur base d'une analyse de risques, les domaines qu'il y a lieu d'auditer. Ces missions d'audit sont accomplies en respectant les principes généraux suivants : l'objectivité, l'indépendance, l'impartialité, l'accès aux informations, la confidentialité, la compétence, la méthodologie. 

L'audit débute par la prise de connaissance du domaine à auditer et par les interviews des personnes responsables des entités auditées ; l'auditeur détermine ensuite les risques liés à l'activité auditée et rédige son programme de travail qui reprend ce qu'il va effectuer comme tests chez l'audité afin de vérifier sur le terrain si les risques sont maîtrisés ou non. Lorsque la mission d'audit est terminée, un rapport est établi, les résultats en sont débattus contradictoirement avec les personnes auditées. 

Lorsque l'Audit estime, sur base des tests réalisés chez l'audité, que les risques ne sont pas maîtrisés, un certain nombre de recommandations sont formulées; les audités établissent alors un plan d'action afin d'améliorer dans leur service la maîtrise des risques. 

Comment devient-on auditeur interne ? 

Pour ma part, je suis devenue auditeur interne par hasard. Lorsque je travaillais chez mon précédent employeur, j'ai entamé des études à horaire décalé (Maîtrise en Gestion Fiscale); à l'issue du cursus, j'ai cherché à travailler dans d'autres services de la banque afin de mieux "valoriser" mon diplôme. Une place était vacante à l'Audit interne; l'Audit recherchait une personne qui avait une expérience bancaire en matière de titres, ce qui était le cas pour moi puisque j'avais travaillé dans le Centre Titres pendant 8 ans. 

D'un point de vue hiérarchique, quelle est la place de l'auditeur interne dans une société ? 

La direction d'Audit est rattachée au plus haut niveau de la hiérarchie de la banque, ce qui permet d'assurer son indépendance. 

Quelles sont les qualités indispensables pour bien occuper cette fonction ? 

Il faut posséder une bonne capacité de communication, un bon esprit de synthèse et critique, et savoir défendre son point de vue. 

Quelles sont les perspectives d'avenir pour les jeunes dans cette fonction ? 

Occuper la fonction d'auditeur permet à un jeune d'acquérir une connaissance globale sur la manière dont fonctionne une banque. 

De telles responsabilités professionnelles laissent-elles de la place à une vie familiale ? 

Pour ma part oui, dans la mesure où c'est un job relativement indépendant, qui laisse la possibilité d'organiser son travail en fonction de sa vie familiale. 

Quels sont les avantages et les inconvénients de votre profession ? 

L'avantage de cette fonction est qu'elle permet d'apprendre beaucoup de choses en touchant à tous les domaines de la banque; elle est riche en contacts humains. Il existe cependant quelques inconvénients : on peut parfois se sentir "isolé" des autres secteurs de la banque dans la mesure où la fonction d'auditeur n'est pas toujours bien perçue (pour certaines personnes, l'audit est un peu comme la "police" de la banque).

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.