Claude Dutat, Pharmacien en chef

Entretien avec Monsieur Claude Dutat pharmacien en chef de l'hôpital Ambroise Paré de Mons

Pouvez-vous définir ce qu'est votre métier ?

Le pharmacien hospitalier est avant tout chargé de la distribution des médicaments au sein de l'hôpital. Il assure la continuitédes soins avec les médicaments. Le pharmacien hospitalier à beaucoup de responsabilité. Ma spécialisation autour du médicament le place en ligne directe avec les composants qui feront qu'un traitement sera efficace ou non. Nous sommes également chargés des préparations magistrales, du matériel stérile, des anti-septiques et des implants. En outre, les pharmaciens hospitaliers sont responsables du bon fonctionnement du service de la stérilisation centrale.

Quelles formations avez-vous suivies ?

Il faut faire cinq années d'études dans une université et ensuite une année de spécialisation dans un hôpital qui comprend entre autre des stages dans le milieu hospitalier.

Est-ce vous qui commandez les médicaments ? Selon quels critères ?

Oui en effet, je suis chargé de faire la commande des médicaments. Les médicaments utilisés à l'hôpital sont issus du choix d'un comité médo-pharmaceutique qui rassemble des représentants du corps médical et c'est au sein de ce comité que s'établit le choix des médicaments selon la demande écrite des médecins par exemple. Tous ces médicaments sont sous forme d'unité individuelle avec,à chaque verso,les renseignements indispensables.

Quels sont les savoir-faire indispensables à cette profession ?

Outre les compétences scientifiques liées aux études il faut également être un bon technicien car nous devons mettre sur pied des préparations stériles ce qui implique de posséder une destéritémanuelle également

Les savoir-être pour votre profession ?

Il faut être très rigoureux. En effet, il faut établir, pour tout ce que l'on prépare ou ce que l'on délivre, des procédures pour le personnel étant donnée que l'équipe comprend une quinzaine de personnes dont il faut organiser le travail.

Quels sont les aspects les plus attrayants ?

Il y a dans ce métier de multiples facettes. Ce n'est pas uniquement la distribution des médicaments, le travail est vaste. Il comprend également la gestion des gaz médicaux. Nous avons énormément de responsabilité. Les journées sont toujours différentes.

Et les moins attrayants ?

On met sûrement trop de responsabilitésur le dos des pharmacies hospitalier. Il faut toucher à beaucoup de chose. Nous avons une responsabilité attribuée de manière un peu trop lourde d'autant plus que notre compétence évolue et s'étend de plus en plus.

Quel aspect faut-il prendre en considération avant de choisir cette discipline ?

C'est en faisant des stages que les gens peuvent se rendre compte du véritable travail qu'assume un pharmacien en milieu hospitalier. Ce travail est fort différent de celui d'un pharmacien classique. Il faut réfléchir à toutes les responsabilités que ce travail entraîne et savoir y faire face. De plus, il est évident que ce travail occupe beaucoup de temps et d'énergie.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.