Siep Logo

Conservateur·rice de titres / Back office titres

Economie & gestion / Assurances, banque & marchés boursiers

Code Riasec IEC - Mise à jour 25/06/2012

" La conservation de titres comprend trois fonctions :

  • la gestion de stocks : garantir l'existence des valeurs en suivant les événements qui les affectent : paiement de coupons, augmentation de capital, fusions, etc.
  • la gestion des flux : il faut gérer la livraison, le règlement des titres, l'argent cash qui y correspond.
  • la synchronisation entre livraison de titres et le règlement cash. " [1]

 

[1] Le Guide des Métiers de la Banque, Colette COVA dir., La Revue de la Banque, Paris, 1998, p.203
Jusque dans les années 80, la conservation de titres s'effectuait manuellement. Cela représentait une activité où il s'agissait de conserver les titres " papiers ", les classer, en organiser la protection et en assurer le suivi.
Depuis, une révolution a eu lieu : la dématérialisation des titres. Ceci a complètement changé la fonction : le conservateur de titres est au milieu d'un réseau informatique où les informations sont traitées et stockées en direct.
Le conservateur occupe une position centrale entre places de marchés, propriétaires de titres et agences bancaires.
Toutefois, en Belgique, de nombreux titres sont encore livrés physiquement.

 

Compétences & actions

Le conservateur de titres est un licencié ou un diplômé des facultés économiques ou des écoles de commerce.

Il fait partie d'un réseau informatique international, donc, il doit justifier un bon niveau dans le domaine, mais, en plus, cette internationalisation requiert la connaissance de plusieurs langues.

Il existe des diplômes spécialisés en la matière, mais un conservateur de titres devient réellement performant avec l'expérience.

Savoir-être

Le conservateur est une personne polyvalente au niveau des connaissances. Il doit maîtriser la fiscalité, les techniques de marché et la comptabilité, mais il doit posséder en plus de bonnes qualités de gestion, un sens commercial aigu.

Cadre professionnel

Le conservateur de titres occupe, comme nous le mentionnions plus haut, une position centrale dans le réseau.

Il est en contact direct avec le réseau opérationnel bancaire, avec la clientèle mais aussi avec des techniciens de haut vol en informatique, en juridiction, etc.

Il est souvent considéré comme le soutien logistique des gestionnaires de portefeuilles d'actions.

Débouchés :

Les conservateurs de titres se spécialisent de plus en plus. Par ce fait, ils ont la possibilité d'évoluer vers des fonctions très pointues se situant dans les secteurs bancaires requérant un maximum de techniques (marchés financiers,etc.).

Il est clair que si le back office titre est mobile et sait s'adapter, il pourra trouver des débouchés dans les hautes sphères de la banque.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.