Siep Logo

Mécanicien·ne d'entretien

Technique & industrie / Mécanique & électromécanique

Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Mise à jour 30/07/2015

Le mécanicien d'entretien est l'homme de la situation. Il intervient en toute autonomie sur des installations industrielles simples et exécute des travaux de maintenance mécanique, de montage, de démontage, de réglage, de réparation et de remise en service d'ensembles et de sous-ensembles industriels (mécanique, hydraulique, pneumatique, etc.).

Sous les directives de son supérieur hiérarchique (technicien en maintenance, etc.), le mécanicien d'entretien peut intervenir lors de différentes phases :

  • Montage-démontage : exploiter et compléter les données fournies par les plans et la documentation, contrôler la conformité
  • Dépannage : observer le dysfonctionnement et en déterminer l'origine, exécuter l'intervention, collaborer à la remise en service
  • Maintenance : respecter les plans d'entretien, signaler les anomalies constatées selon les procédures

Concrètement, il organise son travail selon plusieurs étapes :
Avant toutes choses, il doit préparer son intervention par le biais des différents plans, schémas et documents techniques concernant les procédures à suivre, préparer l'outillage et se renseigner sur les consignes de sécurité et hygiène.

Dans le domaine de la maintenance, il effectue des tâches au niveau préventif et curatif. La maintenance préventive vise à contrôler différents éléments mécaniques des machines et lignes selon un plan et une procédure définie. Il procède ensuite aux réglages nécessaires et au remplacement éventuel des pièces usées ou défectueuses. La maintenance curative vise à intervenir le plus rapidement et efficacement lors d'une panne, de repérer la cause, effectuer la réparation (démontage et remontage, soudage, éventuellement usinage de pièces), la remise en service et les réglages. Il doit enfin s'atteler aux tâches de vérification et rendre compte de l'intervention par le biais de fiches techniques de maintenance.

 

Compétences & actions

Le mécanicien d'entretien doit pouvoir justifier certaines compétences afin d'exécuter ses tâches au mieux.

Il est formé à la lecture et l'interprétation de plans et schémas techniques. Outre la pratique de la mécanique pure, il doit aussi avoir des connaissances concernant la pneumatique, l'hydraulique, l'électricité et se former à l'utilisation d'un outillage spécifique. Dans certains cas, il faut être capable d'utiliser des engins de manutention (palans, ponts roulants, etc.) dans le cadre d'intervention sur des éléments lourds ou volumineux (par exemple des moteurs). Technicien débrouillard, le mécanicien doit connaître des techniques de soudage et d'assemblage et utiliser des procédés d'usinages (par exemple dans le but de fabriquer une pièce détériorée).

Afin d'effectuer les missions de contrôle, il doit être capable de se servir de différents types d'appareillage de métrologie (instruments de mesures).

De bonnes notions d'anglais technique sont toujours les bienvenues pour consulter les fiches techniques éditées par les constructeurs.

Savoir-être

Le métier de mécanicien d'entretien requiert certaines aptitudes :

  • Il doit être capable de travailler de manière autonome mais aussi pouvoir s'intégrer au sein d'une équipe pluridisciplinaire
  • Il doit faire preuve de logique, de méthode, de rigueur et de précision. Le mécanicien doit être motivé par le travail bien fait
  • Ce métier demande aussi un certain esprit d'initiative voire même un minimum de créativité (par exemple, il peut être amené à créer ou modifier de l'outillage afin que ce dernier soit plus approprié)
  • Il est capable de communiquer de manière précise concernant le transfert d'information vis-à-vis des collègues et de la hiérarchie
  • Cette fonction demande une certaine résistance physique car le travail s'effectue le plus souvent debout
  • Il doit pouvoir travailler dans le bruit

Cadre professionnel

A l'heure actuelle, aucune entreprise, quelle que soit son activité, ne peut se passer des services du mécanicien d'entretien.

Il joue un rôle capital pour l'entreprise : son travail, essentiellement préventif, doit permettre à l'entreprise d'éviter les arrêts de production : le matériel doit être prêt à l'emploi à tout moment ! Selon la société pour laquelle il travaille, il exercera son activité soit seul soit au sein d'une équipe de mécaniciens, soit au sein d'une équipe pluridisciplinaire (composée par exemple d'électriciens, d'électroniciens, etc.). Il peut être amené à travailler selon différents horaires : en jour, sous le régime de pauses, de nuit uniquement, etc. Généralement, il exerce en atelier, sur chantiers, en unités de production, etc.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.