Une des missions principales d'une banque est de financer des personnes physiques ou morales. Le risque lié à cette activité, c'est le non-remboursement des crédits octroyés. Le responsable contentieux est chargé de gérer ce risque, au travers de diverses fonctions :

  • Il effectue des contrôles, installe et suit les procédures de recouvrement :
  • il oriente les dossiers litigieux;
  • il négocie les remboursements et se met en relation avec les correspondants juridiques afin d'établir des procédures de recouvrement. Si nécessaire, il décide de l'abandon des créances (provision, amortissement).

Il est chargé d'une fonction d'assistance en matière de conseils juridiques et de pré-contentieux :

  • il se charge du contrôle de l'activité et des services crédits
  • il rapporte auprès de la direction générale
  • il contrôle les provisions et les amortissements pour crédits non récupérables
  • il effectue le suivi du contrôle de gestion

Il doit être l'animateur de son équipe ce qui implique :

  • la distribution des dossiers
  • porter assistance aux juristes
  • organiser la formation continue de ses collaborateurs

Au fil des années, l'activité des services contentieux s'est considérablement développée vu l'explosion du nombre de demandes de crédits. Toutefois, l'évolution technologique a permis de gérer ce volume croissant sans accroître les structures.

La productivité a fortement augmenté grâce à l'informatique et aux réseaux qui permettent de :

  • détecter les retards de manière précoce, ce qui évite l'enclenchement de procédures longues et coûteuses;
  • traiter des dossiers plus rapidement;
  • orienter automatiquement les " petits dossiers " vers des sociétés de recouvrement indépendantes.
 

Compétences & actions

Le plus souvent, une expérience en matière de crédit est exigée. C'est ainsi que des directeurs d'agences expérimentés ou des responsables crédits sont réorientés vers cette fonction.

Savoir-être

Le maître mot de la fonction est la polyvalence. Le responsable contentieux devra donc faire preuve d'esprit d'initiative, d'autonomie et d'un sens rigoureux de l'organisation.

Cette fonction n'existant pas dans son équipe, des compétences relationnelles sont essentielles pour l'image et le bon fonctionnement de son service, mais aussi de qualités pédagogiques pour la formation de ses collaborateurs.

Cadre professionnel

Le responsable contentieux est en relation avec tous les services de la banque. Avant tout, avec la direction générale : en effet, l'état et le nombre de contentieux et la provision sont des indicateurs de santé du niveau bancaire. Ensuite, avec tous les services opérationnels dont le rôle est de financer, donc de prêter de l'argent que ce soit aux particuliers, entreprises ou services publics.

Il est enfin parfois en contact direct avec les débiteurs " récalcitrants " ainsi qu'avec les correspondants juridiques pour intenter les actions en justice.

Habituellement, le département contentieux fait partie de la direction juridique.

Le responsable contentieux peut poursuivre sa carrière en suivant la même ligne et aboutir à la direction juridique ou se diriger vers un service où les compétences requises se rapprochent de celles qu'il maîtrise (entre autres l'audit).


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.