7e édition des indicateurs de l’enseignement

Posté le 10/11/2012  —  Actualité précédente / suivante

La ministre de l’Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet, a présenté l’édition 2012 des indicateurs de l’enseignement, un ensemble de statistiques illustrant l’état et l’évolution du système scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Il est notamment question de l’enseignement en immersion pour lequel les chiffres révèlent que c’est le Brabant wallon qui compte le plus d’élèves (11,4% du total d’élèves), devant Namur (5,3%), Liège (4,1%), la Hainaut (3,7%) et le Luxembourg (2,6%). Les Bruxellois francophones sont, quant à eux, 1,2% à suivre ce type d’enseignement. Le nombre d’écoles proposant l’immersion a augmenté de 40% en 6 ans. On en compte aujourd’hui 152 en primaire et 98 en secondaire. L’immersion flamande est choisie en grande majorité (78% des élèves).

On observe également une diminution du taux de redoublement dans l’enseignement fondamental (maternel et primaire) tandis que ce taux reste stable dans le secondaire. On compte ainsi 12,7% de redoublants en 1e année secondaire, 21,2% en 3e et 18,5% en 5e. L’enseignement professionnel est particulièrement touché. Sur les 11.529 élèves entrés en 3e année en 2004-2005, seuls 37% ont été diplômés. 

Le Soir et l’Avenir, 10 et 11 novembre 2012

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus