Bruxelles veut favoriser l'entrepreneuriat de la seconde chance

Posté le 20/03/2017  —  Actualité précédente / suivante

Chaque année, la Belgique connait un grand nombre de création d'entreprises mais aussi un taux relativement élevé de faillites.

Pour aider ces chefs d'entreprises en faillite à rebondir dans un nouveau projet entrepreneurial viable, la Chambre de commerce de Bruxelles a lancé le programme reStart. Une étude a en effet montré que les entreprises créées après une première faillite réussissent mieux et ont une durée de vie supérieure à la plupart des jeunes entreprises. Par le biais d'un coaching individuel, d'un soutien psychologique et d'un travail sur la recherche de financement, la Chambre de commerce a pour ambition d'accompagner 80 entrepreneurs en 2017.

La participation à ce programme est entièrement gratuite. Les candidats doivent cependant répondre à certains critères comme celui d'être établi à Bruxelles et d'avoir fait aveu de faillite ou mis sa société en liquidation dans les 24 derniers mois.

En Wallonie, plusieurs initiatives similaires sont à l'étude ou sur le point de voir le jour dans les prochains mois.

Le Soir, 20 mars 2017

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus