Hausse de l'absentéisme de longue durée

Posté le 07/04/2012  —  Actualité précédente / suivante

D’après une enquête de SD Worx, spécialiste de la gestion des ressources humaines, menée auprès de 460.000 travailleurs du secteur privé en 2011, l’absentéisme de longue durée enregistre une nette augmentation en Belgique.

Si le niveau d’absentéisme de courte durée se stabilise (2,5%), en quatre ans, les absences pour cause de maladies de plus d’un mois ont quant à elles augmenté de 47%, tant dans le nord que dans le sud du pays. Les jeunes semblent plus fréquemment malades pour des durées plus courtes que les travailleurs âgés, absents moins souvent mais plus longtemps. Les hommes enregistrent 44h d’absence en moyenne contre 56h chez les femmes. Des différences apparaissent aussi en fonction du type de travail effectué : les ouvriers sont plus absents que les employés avec respectivement 62h et 41h d’absence. Les secteurs les plus touchés sont l’industrie du tabac, l’entretien des sites, les services sociaux, l’industrie du papier, le transport routier et par pipelines, les services de protection et de recherche, le secteur de la construction et l’industrie alimentaire.

Les différentes raisons de ces absences sont principalement les conditions de travail, le manque de motivation, le stress, le burn-out et les affections physiques.

Jobat, 7 avril 2012

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus