L’Etat doit engager davantage d’handicapés

Posté le 19/09/2012  —  Actualité précédente / suivante

Le Secrétaire d’Etat aux Affaires sociales, aux Familles et aux Personnes handicapées, Philippe Courard, veut obliger les administrations fédérales qui recrutent à donner la priorité aux candidats handicapés.

Concrètement, depuis 2007, les administrations publiques fédérales sont tenues de recruter un certain quota de personnes handicapées. Or, ce quota de 3% est loin d’être atteint. Il est à présent de 1,37%, soit 839,4 équivalents temps plein sur 61.175 ETP que comptent les organisations fédérales. Dès le 1er janvier 2013, toutes les administrations fédérales qui n’ont pas encore le quota de 2% devront obligatoirement, et à compétences égales avec un candidat valide, donner la priorité au candidat moins valide. En 2013, l’Etat devra donc recruter 384 personnes pour atteindre l’objectif des 2% et 611 de plus, en 2014, pour atteindre les 3%.

A ce jour, seuls la Défense, le SPF Economie et le SPF « Technologies de l’information et de la communication » comptent plus de 3% de collaborateurs handicapés.

Par ailleurs, de nombreuses personnes handicapées hésiteraient à reprendre un emploi. A la fin de l’année dernière, la réserve de recrutement de ces personnes ne comptait que 88 candidats alors que cette année-là, 9.153 personnes avaient réussi les examens de recrutement du Selor.

Le Soir, 19 septembre 2012 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus