Les licenciements coûtent plus cher en Belgique

Posté le 19/09/2012  —  Actualité précédente / suivante

D’après une étude comparative du bureau d’avocats Laga, la Belgique est le deuxième pays d’Europe où licencier un employé coûte le plus cher. L’Italie occupe la première place du classement.

Ainsi, l’indemnité de préavis d’un employé belge est en moyenne près du double de ce qui se pratique en Allemagne, en France ou encore aux Pays-Bas. Même si, depuis le début de l’année, certains préavis ont été revus à la baisse, la Belgique reste le pays le plus cher.

Par contre, les préavis des ouvriers sont beaucoup moins coûteux par rapport à d’autres pays comme la Hongrie, la Pologne ou encore la République Tchèque. Par rapport à un employé, le coût du licenciement est divisé par un coefficient de cinq à sept.

La Belgique est un des derniers pays d’Europe à opérer une distinction entre ouvriers et employés. Les deux statuts devraient toutefois être rapprochés pour le 8 juillet 2013.

Le Soir, 19 septembre 2012 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus