Les fonctionnaires wallons aiment leur travail

Posté le 06/04/2012  —  Actualité précédente

Selon les résultats d’une enquête menée en décembre 2011 auprès de 10.000 agents du Service public de Wallonie, 90% des fonctionnaires wallons aiment leur boulot tout en se montrant critiques envers le fonctionnement de leur service.

L’enquête révèle que la charge de travail est considérée comme trop importante et que le stress lié au travail reste la cause principale de l’absentéisme. Un fonctionnaire dur deux estime son salaire insuffisant pour le travail fourni mais ils sont 85% à être satisfaits des avantages extralégaux reçus. Par ailleurs, 22% des agents déclarent travailler en dehors des heures de travail, sans rémunération et sans récupération. La gestion d’équipe reste le gros point noir : 48% souhaitent davantage d’autonomie et de responsabilités tandis que 20% déclarent avoir été victimes de harcèlement. Enfin, la hiérarchie est également critiquée pour les manquements au niveau de la motivation et de la gestion de conflits.

Le Soir, 6 avril 2012

 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus