Les forces spéciales se féminisent

Posté le 30/01/2021  —  Actualité précédente / suivante

Les trois premières femmes sont prêtes à intégrer la DDC, la "Deep development capacity" du groupe des forces spéciales de l'armée belge.

Pour rappel, les forces spéciales sont en charge des opérations à caractère exceptionnel menées dans des environnements incertains, complexes et dangereux. Mais la situation évoluant, de nouveaux besoins sont apparus et la composition de l'unité a été adaptée.

Quel est le rôle de la DDC ?

Cette unité a surtout une capacité de soutien au sein des forces spéciales. Focalisée sur l'humain, son objectif est d'entrer en contact avec la population civile, la diplomatie, les militaires et les ONG. La DDC réalise des enquêtes, analyse l'environnement et les données de façon à faire remonter les informations pertinentes pour une prise de décision efficace.

En opération, pour des raisons culturelles et religieuses, il est parfois difficile pour les militaires masculins d'entrer en contact avec la population locale, qui peut être composée de 65% de femmes et d'enfants. Dans ce contexte, la présence de femmes dans les effectifs permet une approche et un contact plus aisé.

Le Soir, 30 et 31 janvier 2021

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus
A vos agendas : le SALON SIEP VIRTUEL se déroulera du 21 au 24 avril de 13h à 19h.