L'événementiel manque de techniciens

Posté le 11/03/2022  —  Actualité précédente / suivante

Conséquence de la crise du Covid et alors que les concerts et festivals reprennent, le secteur de l'événementiel doit faire face à une importante pénurie de techniciens son, lumières et scènes.

La crise sanitaire a poussé de nombreux professionnels à se réorienter vers d'autres secteurs professionnels plus stables. Résultat : le secteur connait actuellement un problème de quantité de main d'œuvre mais aussi de qualité puisque le savoir-faire s'est perdu avec le départ des travailleurs compétents.

Tous les métiers de l'ombre sont concernés : les roadies (machinistes itinérants), les techniciens son et lumière, les régisseurs, les chauffeurs, les caristes, etc.

Les organisateurs tentent donc de créer des équipes mixtes, mêlant personnel chevronné et débutant, formé sur le tas. En l'absence d'événements pendant la crise Covid, les établissements qui forment les futurs techniciens ont eux aussi été confrontés à une carence de lieux de stage pour leurs étudiants, ce qui rend plus compliquée leur intégration dans une entreprise.

Le Soir, 11 mars 2022

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus