Le statut précaire de l'enseignant remplaçant

Posté le 12/03/2022  —  Actualité précédente / suivante

En début de carrière, les jeunes enseignants vivent souvent une situation de précarité professionnelle.

Alors qu'ils avaient une certaine vision de leur métier, ils accumulent les remplacements entrecoupés de périodes de chômage, ils doivent gérer les classes les plus difficiles et les horaires les moins confortables. Et ces interims express se multiplient, allant de quelques jours à plusieurs mois quand la chance leur sourit. De plus, chaque classe nécessite une certaine adaptation, un temps de préparation qui n'est pas forcément pris en compte et un salaire aléatoire.

Cette situation est vécue par la plupart des jeunes professeurs et ces conditions de travail seraient à l'origine de la pénurie d'enseignants que nous connaissons et la première cause de départs précoces chez les enseignants, tous niveaux et tous réseaux confondus.

La solution serait d'encadrer davantage ces jeunes professeurs via un tutorat notamment. La réforme de la formation initiale des enseignants en est une autre mais elle a été une nouvelle fois reportée d'un an.

Le Soir, 12 & 13 mars 2022

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus