Pénurie de sages-femmes à domicile en Wallonie

Posté le 22/02/2021  —  Actualité précédente / suivante

En Wallonie, les accouchements à la maison correspondent à moins de 1% des naissances mais la demande explose alors que les sages-femmes spécialisées dans l'accouchement à domicile ne sont plus qu'une dizaine.

Il faut dire que le métier n'est pas facile. Dans une société hyper-médicalisée, la profession souffre d'un manque de reconnaissance et la collaboration avec les gynécologues et les hôpitaux n'est pas toujours simple. Sans oublier que, pendant les cinq dernières semaines avant l'accouchement, la sage-femme est rappelable 24h/24 et 7j/7.

Sous statut d'indépendant, les sages-femmes conventionnées perçoivent 500 € brut (tarif Inami) quelle que soit la durée de l'intervention, sans compter le matériel et les assurances. Ce qui explique que certaines d'entre elles choisissent d'être non conventionnées pour pouvoir continuer à exercer ce métier passionnant.

L'Avenir, 22 février 2021

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus
Le SALON SIEP VIRTUEL se déroulera du 21 au 24 avril de 13h à 19h et vous pouvez déjà vous enregistrer. C'est par ici !