Réinsertion après une incapacité de travail

Posté le 16/01/2013  —  Actualité précédente / suivante

D'après un rapport publié par le Bureau du Plan néerlandais, la Belgique est l'un des pays où le taux d'activité des personnes ayant subi une incapacité de travail de longue durée est le plus faible.

Avec un résultat de 45%, notre pays est loin derrière la Suède et l'Allemagne, qui avoisinent les 70%. La majorité des pays d'Europe dépasse également les 50%. La situation est préoccupante puisque le nombre de personnes en incapacité de travail de plus d'un an ("invalidité") est en forte croissance en Belgique, s'élevant à 269.499 personnes en 2011. 

Les personnes qui souhaitent reprendre une activité après une incapacité de travail peinent à trouver. Il est parfois difficile de retourner chez le même employeur, le lieu de travail n'est pas toujours adapté à des personnes avec des séquelles physiques et les salariés souffrant de problèmes psychologiques craignent parfois d'être stigmatisés et risquent de rechuter. 

L'Inami, les organismes assureurs, le Forem et l'AWIPH ont ainsi signé une convention visant à permettre à une personne souhaitant se former ou se reconvertir après une longue maladie, de suivre des formations au Forem. Un programme adéquat sera mis en place avec le médecin-conseil, dans le respect de la santé du bénéficiaire. 

Le Soir et l'Avenir, 16 janvier 2013
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus