Repenser le métier d'infirmier

Posté le 08/05/2021  —  Actualité précédente / suivante

Pour faire face à la pénurie de personnel infirmier, les Cliniques universitaires Saint-Luc souhaitent développer un projet pilote dont l'objectif est d'envisager autrement le métier d'infirmier.

Le défi sera de repenser les rôles et responsabilités des infirmiers tout en changeant l'organisation de leur travail.

Actuellement, les infirmiers travaillent en binôme avec des aides-soignants, dans des tâches qui ne correspondent pas à leur expertise clinique et tout en supportant une grande partie de la charge de travail.

A terme, l'objectif serait de n'employer les infirmiers que dans des tâches pour lesquelles ils ont une valeur ajoutée. Ainsi, l'idée serait de décharger les infirmiers d'un certain nombre de tâches (prise des paramètres, injection de certains produits sous-cutanés, etc.) qui serait déléguées aux aides-soignants. Les ergothérapeutes et logopèdes interviendraient davantage auprès du patient pour l'aider à s'habiller ou à manger. Cette nouvelle répartition des tâches permettra de dégager du temps pour que les infirmiers puissent prendre en charge davantage de patients, pour des soins de meilleure qualité.

Des études montrent qu'il est ainsi possible de libérer 30% du temps de travail infirmier, ce qui permet de valoriser l'expertise clinique de ces professionnels et de contrer la pénurie d'infirmiers à court terme.

Références, 8 mai 2021

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus