Stabilisation de l'emploi en Belgique

Posté le 10/07/2013  —  Actualité précédente / suivante
Malgré la crise économique qui sévit depuis 2008, la Belgique limite la casse en matière d'emploi. 

D'après l'économiste Philippe Defeyt, de 2008 à 2012, 91.200 emplois supplémentaires ont été recensés, soit 0,17% de plus en cinq ans. On compte 66.000 salariés (+1,7%) et 25.200 indépendants (+3,4%). Ces chiffres ne traduisent pas vraiment de croissance mais plutôt une stabilité. 

Les secteurs en perte sont l'agriculture, les industries, les transports et communication, l'Horeca, les banques et les assurances mais ils sont compensés par les secteurs de la construction, de l'énergie, de la santé et de l'action sociale, de l'administration et des services marchands. L'emploi global augmente surtout grâce aux emplois du non marchand supportés par l'Etat, comme les titres services, le secteur de la santé et le social. L'économiste souligne également une augmentation globale de l'emploi à temps partiel, principalement pour les femmes. 

Par ailleurs, les statistiques du Bureau fédéral du Plan révèlent une réelle augmentation du nombre d'emploi chez les plus de 50 ans (+157.000 en cinq ans) alors que le chômage augmente chez les moins de 25 ans et les moins de 40 ans. 

Le Soir et l'Avenir, 10 juillet 2013 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus