Trop peu de femmes dans le numérique

Posté le 29/04/2022  —  Actualité suivante

Selon Agoria, la Fédération de l’industrie technologique, les femmes sont sous-représentées dans les métiers du numérique : elles sont seulement 17 % dans l’Union européenne, et 25% en Belgique à occuper des postes dans ce secteur.

Les raisons qui expliquent cette sous-représentation relèvent du stéréotype véhiculé, notamment dans les séries, du geek, du passionné, de la personne en marge de la société ou encore de l’éducation différenciée entre filles et garçons qui incite les filles à s’orienter vers les langues ou les sciences humaines quand les garçons se dirigent, eux, vers les STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques).

Pour attirer les femmes dans les filières et métiers du numérique, la campagne de sensibilisation du SPF Economie, #BeDigitalTogether, partage des témoignages de femmes exerçant dans ce domaine et des capsules vidéos. L’objectif étant de donner des modèles aux jeunes. Cette campagne qui a débuté le 28 avril se terminera le 7 juin.

L’ASBL Interface3, quant à elle, propose des formations non-mixtes afin que les femmes se sentent plus à l’aise et osent poser plus de questions. A Bruxelles, chaque année, l’ASBL forme entre 75 et 100 femmes à des métiers de l’informatique.

L’Avenir, 29/04/2022

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.
Ce site web utilise des cookies à des fins d'analyse ou d'expérience utilisateur. En savoir plus