Par souci de lisibilité, nous avons pris le parti de ne pas écrire le féminin et le masculin du métier dans ce texte. Seul le titre est inclusif.

Le militaire artilleur travaille dans la composante terre. Il sert dans l’artillerie. Par artillerie, on entend le service qui gère l’ensemble des armes collectives ou lourdes servant à envoyer des projectiles à grande distance (obus, roquettes, missiles, etc.). Actuellement, cette fonction est réservée aux candidats néerlandophones. 

Grâce à sa connaissance et sa maîtrise parfaite des systèmes d’armement de l’armée, c’est un appui indispensable sur le terrain. Il intervient auprès des autres unités combattantes (infanterie, blindés). 

L’artilleur a pour mission de repérer des cibles, de déclencher les tirs, de neutraliser ses adversaires. Il détecte et localise des dangers. Il identifie des forces ennemies et leurs équipements, ainsi que leurs forces aériennes. Il doit faire preuve de beaucoup de self-control et chacun de ses gestes doit être d’une grande précision. La vie de ses collègues militaires est entre ses mains. 

A la fois militaire et technicien, il veille également à l’entretien et au bon fonctionnement des systèmes d’armement. Il possède de bonnes connaissances en informatique, car il doit être capable d’utiliser le matériel très technique de l’armée comme des ordinateurs de conduite de tir. Cette technologie étant en constante mutation, le militaire artilleur doit se tenir au courant des différentes évolutions techniques.

Le militaire artilleur est susceptible d’être envoyé en mission à l’étranger. Il peut être mis à contribution dans le monde entier, sous les ordres de l’OTAN ou des Nations Unies. Une grande partie de son temps de travail est consacré aux entraînements et aux exercices de sécurité.

 

Compétences & actions

  • Maîtriser des systèmes d’armement propres à la Défense 
  • Employer des systèmes informatiques nécessaires à la bonne maîtrise des systèmes d’armement 
  • Identifier les menaces et les ennemis potentiels 
  • Conduire des véhicules de combat blindés
  • Entretenir les systèmes d’armes
  • Identifier des pannes 
  • Utiliser différentes technologies de communication (radios, systèmes informatiques, etc.) 
  • Travailler en équipe 
  • Participer aux entraînements et aux exercices de sécurité

Savoir-être

  • Grande précision 
  • Résistance au stress 
  • Rapidité
  • Vigilance
  • Discrétion
  • Flexibilité
  • Bonne condition physique

Cadre professionnel

Travailler à la Défense n’est pas comparable à un emploi civil : c’est une véritable expérience de vie qui est très gratifiante mais également contraignante. 

Le militaire artilleur est souvent amené à exercer son métier à l’extérieur. Son travail est extrêmement exigeant. Les horaires sont variables et l’éloignement fréquent. Par moments, moments, la carrière de militaire implique des sacrifices en termes de vie familiale, amicale et sociale. Régulièrement, le militaire artilleur est envoyé en opération à l’étranger : pendant lesquelles il doit faire face à de nombreux imprévus et à des conditions de confort précaire. Il doit également cultiver un certain « goût du danger » : en effet, la situation politique et/ou sanitaire est parfois très instable dans les zones de mission.

Le travail d’équipe occupe également une place prépondérante. Les personnes s’engageant dans l’armée de terre deviennent plus que des collègues : ils sont de véritables compagnons de route, tout le monde étant soumis à la vie en communauté et aux conditions de travail parfois rudes. 

Bien entendu, ces conditions de travail rudes sont compensées par d’autres avantages : un salaire plutôt attractif ; des formations continues, des primes, la gratuité des frais médicaux, une assurance vie et une assurance hospitalisation gratuite, un minimum de 33 jours de congés par an, etc.

Conditions requises

Avant de déposer une candidature pour se lancer dans une carrière à la Défense, il faut s’assurer de correspondre aux conditions d’admission à la carrière militaire. Dans le cas des candidats pour le grade soldat : 

  • Le jour de l’incorporation, le candidat doit avoir satisfait au minimum à l’obligation scolaire telle que définie par la loi. L'obligation scolaire se termine donc le jour de l’anniversaire du candidat s’il fête 18 ans avant le 30 juin. Si le candidat fête ses 18 ans après le 30 juin, l'obligation scolaire se termine à la fin de l'année scolaire au cours de laquelle il atteint ses 18 ans (= 30 juin). L'obligation scolaire se termine aussi si le candidat obtient son C.E.S.S (Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur) avant son 18e anniversaire ;
  • Ne pas avoir plus de 27 ans ;
  • Être en possession du diplôme requis : minimum le C.E.B (Certificat d’Etudes de Base) ;
  • Être Belge ou ressortissant d’un pays membre de l’Espace économique européen (EEE) ou de la Confédération suisse ;
  • Maîtriser le néerlandais.

Les inscriptions à la Défense se font en ligne. La liste des postes vacants se trouve sur le site www.mil.be. Après l’inscription : tout postulant doit réussir un certain nombre de tests et d’épreuves médicales, physiques et caractérielles. 

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. Pour devenir militaire artilleur au grade soldat, le candidat doit suivre et réussir différents cycles de formation, durant lesquels sa condition physique sera régulièrement testée. Une Phase d’Initiation Militaire (PIM) d’environ 3 mois dans un camp d’exercice militaire en Belgique (condition physique et aptitudes militaires de base comme le tir et les techniques de survie) et une Formation Professionnelle Spécialisée (FPS) d’environ 5 mois au Centre de Compétences LAND

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.

Autres appellations : Artilleur·euse, Cannonier·ère

2 commentaires

Petithan - Il y a 10 mois

Bonjour pourrais je avoir plus d informations svp?

SIEP - Il y a 10 mois

Bonjour, Avec plaisir. Pour toute demande d’information plus spécifique que ce qui est repris en description ci-dessus, vous pouvez adresser directement votre demande à un conseiller du SIEP via ce formulaire.

Publier un commentaire

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.