Par souci de lisibilité, nous avons pris le parti de ne pas écrire le féminin et le masculin du métier dans ce texte. Seul le titre est inclusif.

Au volant d’un véhicule appartenant à un client ou à une société de location, le chauffeur privé conduit des particuliers sur le lieu de leur choix en toute sécurité. 

Les clients peuvent être des hommes/femmes d'affaires souhaitant rentabiliser le temps passé en déplacement (préparation de réunion, lectures et rédactions de rapports, contacts téléphoniques, etc.), des personnalités du monde politique ou du spectacle (missions présidentielles ou royales, ministres, délégations d’ambassade, stars, etc.) mais il peut s’agir également de particuliers cherchant tout simplement un chauffeur pour les conduire sur leur lieu de vacances, à l’aéroport, au restaurant, à un événement (spectacle, concert, repas d’anniversaire, repas d’entreprise, etc.) ou d’autres encore ne possédant pas (ou plus) de permis ! 

La conduite du véhicule ne représente qu'une partie de la fonction : à partir d'un point de départ, il définit l’itinéraire à emprunter et se préoccupe du lieu de stationnement. 

Le chauffeur est averti de son planning de la journée et/ou de la semaine quelques jours à l'avance ou parfois le jour même en fonction des impératifs. Le plus souvent, il accueille lui-même le client, dans certains cas lui ouvre la portière et s'occupe des bagages, le dépose et puis patiente sur le lieu de rendez-vous ou repart pour un nouveau transport. 

Pendant les heures d’attente, il peut vaquer à diverses occupations : préparation du prochain itinéraire, lavage et entretien du véhicule, livraisons de colis, etc.  

Bien évidemment, le chauffeur se doit d’observer une discrétion absolue par rapport aux personnes que rencontre son client, aux lieux de destination et aux communications téléphoniques passées dans la voiture.

 

Compétences & actions

  • Posséder le permis de conduire B 
  • Connaitre parfaitement le Code de la route 
  • Maitriser techniquement son véhicule
  • Pouvoir parler l’une ou l’autre langue étrangère (anglais, néerlandais) est un plus
  • Sélectionner l'itinéraire à suivre 
  • Accueillir le client 
  • Conduire le client en toute sécurité
  • Utiliser les moyens modernes de navigation (GPS)
  • Entretenir le véhicule

Savoir-être

  • Aisance relationnelle
  • Disponibilité
  • Prudence
  • Capacités de concentration
  • Sens des responsabilités
  • Autonomie
  • Gestion du temps
  • Résistance au stress
  • Patience
  • Calme et maitrise de soi
  • Bonne présentation
  • Flexibilité
  • Sens de l’orientation
  • Diplomatie
  • Discrétion
  • Bonne résistance physique

Cadre professionnel

Le chauffeur privé peut être attaché à une société offrant des services de voiturage ou de navette, à une administration (état, ministère, commune, etc.) ou à une personnalité (politique, star, etc.). 

Les missions peuvent aller de quelques heures à plusieurs jours. Les horaires sont très variables et déterminés sur l'emploi du temps du client : certaines réunions se terminent parfois tard tandis que d'autres activités nécessitent des déplacements le week-end. Les changements de dernière minute sont légion.

Le port d'un uniforme est souvent requis.

Récemment sont apparus de plus en plus de chauffeurs indépendants : ceux-ci utilisent des plateformes et des applications mobiles de mise en contact d’utilisateurs cherchant des conducteurs qui proposent des services de transport.

Conditions requises

  • A Bruxelles : 

Le candidat chauffeur de services de location de véhicules doit suivre un parcours d'accès à la profession auprès de Bruxelles Mobilité : séance d'information sur le métier, tests de sélection, examens théoriques (portant sur la législation, la lecture de cartes, l'accueil des personnes à mobilité réduite, l'accès aux sites spéciaux, connaissances des langues et de la sécurité routière). Il obtiendra ainsi son « certificat de capacité ».   

Toute demande pour exploiter un service de location avec chauffeurs en Région de Bruxelles-Capitale doit être introduite auprès de Bruxelles Mobilité. 

  • En Wallonie : 

Le chauffeur ne doit pas passer d'examen. Il est formé directement par l'exploitant. 

Toute demande pour exploiter un service de location avec chauffeurs en Région wallonne doit être introduite auprès du SPW Mobilité. 

Formations

Il n’existe pas de formation spécifique pour se préparer à ce métier. A Bruxelles, on accède au métier en réussissant les examens de sélection auprès de Bruxelles Mobilité. En Wallonie, le candidat chauffeur est formé par l’exploitant. Dans les deux cas, il faut être en possession du permis de conduire B.

Le centre de référence professionnelle Logisticity organise une formation de "Conducteur de taxi et de limousine" préparatoire aux examens régionaux.

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.

Autres appellations : Chauffeur·euse/Conducteur·rice accompagnateur·rice , Chauffeur·euse/Conducteur·rice privé pour particulier, Chauffeur·euse/Conducteur·rice pour particulier, Chauffeur·euse/Conducteur·rice business-VIP, Chauffeur·euse/Conducteur·rice de transport de particuliers, Chauffeur/Conducteur·rice services particuliers, Chauffeur·euse/Conducteur·rice de direction, Chauffeur·euse/Conducteur·rice de voiture particulière

2 commentaires

Clo Bellens - Il y a 1 mois

Bonjour,

J’aimerais devenir chauffeur privé , comment faire toutes ces démarches svp ?

Merci

SIEP - Il y a 1 mois

Bonjour Clo,

Vous trouverez toutes les informations utiles sur les sites Bruxelles mobilité et Mobilité Wallonie

N'hésitez pas à les contacter directement pour plus de renseignements.

Bien cordialement

Publier un commentaire

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.