Par souci de lisibilité, nous avons pris le parti de ne pas écrire le féminin et le masculin du métier dans ce texte. Seul le titre est inclusif.

Le cosmétologue est un scientifique chargé de mener et/ou de participer aux phases d’étude, d’analyse, d’élaboration et d’évolution de produits cosmétiques.

Sur base d’un cahier des charges établi en collaboration étroite entre différents départements (Recherche et Développement - R&D -, le chef de produit, le responsable marketing et les responsables production), le cosmétologue va travailler à la conception ou à l’amélioration d’un produit. Les tâches du département R&D (dont font partie les cosmétologues) vont de la formulation (définition des composants et de leurs associations), en passant par différentes phases d’analyses et de tests, jusqu’au prototype de produit. Mais le travail ne s’arrête pas là pour autant, ce département participera aussi à la réflexion et la conception du processus de fabrication avec les responsables de production. Le département production aura alors la charge de la mise en application, de l’amélioration et de l’évolution du processus.

Les cosmétologues et leurs équipes travaillent de manière complémentaire en vue d’atteindre les objectifs consignés dans le cahier des charges.

Toutes ces tâches doivent être guidées (en plus de l’objectif « produit») par un respect strict des normes de sécurité du point de vue santé (interactions avec d’autres produits, etc.), mais aussi en matière de respect de l’environnement et de plus en plus (fort heureusement) du respect du bien-être animal (lors des différentes phases de tests).

Le cosmétologue occupe un poste de gestionnaire de projets qui devra diriger, planifier, motiver et évaluer le travail de son ou de ses équipe(s). Il est, en quelque sorte, une charnière incontournable entre l’ébauche d’un produit et la production à grande échelle.

Autre aspect de la profession, il effectue très régulièrement des recherches dans la littérature et les publications scientifiques afin d’être à la pointe des avancées dans le secteur (nouvelles molécules ou nouvelles applications de ces dernières, nouveaux brevets déposés, etc.)

 

Compétences & actions

  • Connaissances approfondies en chimie, biochimie
  • Compétences managériales
  • Compétences analytiques et de synthèse très développées
  • Maîtriser et respecter les règles déontologiques de l’entreprise, il en va de même avec les normes de sécurité, de santé et de respect de l’environnement
  • Connaissance étendue de l’anglais

Savoir-être

  • Faire preuve d’une grande rigueur scientifique
  • Aptitudes communicationnelles
  • Etre curieux et motivé par l’innovation
  • Aptitudes au travail en équipe
  • Faire preuve de flexibilité

Cadre professionnel

Le cosmétologue travaille dans les laboratoires de recherche et développement des industries cosmétiques, dans les laboratoires de développement des industries chimiques (fabriquant des matières premières pour la cosmétologie). Il œuvre dans les petites et moyennes entreprises qui conçoivent et commercialisent des produits cosmétiques et dans tout autre type d'entreprise impliquée dans des domaines proches tels que les détergents, les biocides, les parapharmaceutiques, etc.

Au sein de l’entreprise, il est en relation avec différents responsables de départements dont le marketing, la production, etc.

Il est assisté dans ses tâches par différentes équipes de techniciens de laboratoire et autres professionnels scientifiques.


24 commentaires

Yanaëlle - Il y a 3 mois

Bonjour, j’aimerais faire un bachelor en biomédical en haute école, puis un master en sciences biomédicales à l’université, vais-je devoir faire une année entre les 2 pour combler mon potentiel retard sur les étudiants en université ? Merci 

SIEP - Il y a 3 mois

Bonjour Yanaëlle, Il n'existe pas de bachelier professionnalisant biomédical organisé en haute école. Les bacheliers professionnalisants donnant accès au master en sciences biomédicales sont la diététique, technologue de laboratoire médical, soins infirmiers, sage-femme, technologue en imagerie médicale, ergothérapie, chimie orientation biochimie - biotechnologie - chimie appliquée ou environnement. Selon le bachelier, il y a un 'complément' de formation prévu variant de 15 - 30 ou 60 crédits. Il conviendra de vérifier auprès de la faculté si cela implique de faire une 'année passerelle' c.à.d si cela ajoute 1 an au master qui, lui-même, est d'une durée de 2 ans.

Sam - Il y a 4 mois

Bonjour,

J’aimerai savoir si un master universitaire en sciences chimique de 60 crédits était suffisant pour exercer ce métier?

Bien à vous.

SIEP - Il y a 4 mois

Bonjour Sam,

Une formation universitaire à orientation chimie peut, par transversalité, apporter les connaissances nécessaires à l’exercice de ce métier.

Bien cordialement

KOCH Louise - Il y a 5 mois

Bonjour, j’aimerais faire un master en plantes, molécules bioactives et valorisation, cela conviendrait-il à exercer dans le monde du cosmétique ?

SIEP - Il y a 5 mois

Bonjour Louise,

Pour exercer le métier de cosmétologue, il est recommandé d'être en possession d'un master en sciences biomédicales. Une formation universitaire (master ou ingénieur·e) à orientation chimie, biochimie, pharmacie peut également apporter, par transversalité, les connaissances nécessaires à l’exercice de ce métier. 

A noter que ce site est un site d'information belge sur les métiers. Pour toute équivalence de diplôme, nous vous invitons à vous rendre sur le site http://www.equivalences.cfwb.be/.

Bien cordialement

amimeur tassadit - Il y a 7 mois

bonjour , je cherche a faire une interview pour mon projet professionnel de l'université pourriez-vous m'aider ?

SIEP - Il y a 7 mois

Bonjour,  Le site metiers.siep.be est une ressource utile pour les personnes qui cherchent des informations sur les métiers et les formations apparentes. L'interview qui a été réalisée lors de la préparation de cette fiche a été mise en ligne et est accessible ci-dessus dans l'encadré bleu. Ce site est un catalogue de métiers comprenant des descriptifs, des compétences, des savoir-être, des conditions requises, des interviews et des liens vers des formations qualifiantes. Nous ne fournissons pas d'aide dans la réalisation d'interview, mais proposons un service d'information ainsi que de l'orientation scolaire pour aider les jeunes à construire leur projet professionnel.

Kassandra - Il y a 10 mois

Bonsoir,

Je voulais savoir s’il était possible de travailler dans ce milieu malgré le fait de n’avoir aucun diplômes? Existe-t-il un CAP ou une formation ? Ou suis-je obligée de passer par un bac ?

Merci d’avance pour votre réponse.

SIEP - Il y a 10 mois

Bonjour Kassandra, Ce site est un site d'information concernant la Belgique francophone. En Belgique, il existe au niveau secondaire une option "Complément en vente en parfumerie" qui comprend un cours de base en cosmétologie de 3 périodes. Ce cursus permet d’acquérir des compétences pratiques dans le domaine de la cosmétique. Ce complément est accessible aux élèves ayant terminé une 6è (ou l'équivalent en cefa ou promotion sociale) en vente, coiffure ou esthétique. 

Julie - Il y a 11 mois

Bonjour avec le bts bio analyse et contrôle peut on être cosmétologue ?

SIEP - Il y a 11 mois

Bonjour,

Pour exercer le métier de cosmétologue, il est recommandé d'être en possession d'un master en Sciences biomédicales. Une formation universitaire (master ou ingénieur·e civil·e) à orientation chimie, biochimie, pharmacie, ou de niveau universitaire (ingénieur·e industriel·le) à orientation chimie, biochimie, peut apporter, par transversalité, les connaissances nécessaires à l’exercice de ce métier. 

A noter que ce site est un site d'information belge sur les métiers. Le BTS n'existe pas en Belgique.

Bonne journée.

Louna - Il y a 11 mois

Bonjour,

J'aimerai exercer le métier de cosmétologue. Est-il possible d'y accéder avec un master en sciences pharmaceutiques ? Faut-il suivre un master de spécialisation ? 

Merci d'avance pour votre réponse.

Cordialement.

SIEP - Il y a 11 mois

Bonjour Louna,

Pour exercer le métier de cosmétologue, il est recommandé d'être en possession d'un master en Sciences biomédicales. Cependant, un master en pharmacie (notamment) peut apporter, par transversalité, les connaissances nécessaires à l’exercice de ce métier.

Bonne journée.

Ana - Il y a 11 mois

Bonjour je suis esthéticienne et souhaiterais approfondir mes connaissances. Je souhaiterais entreprendre des études de cosmétologies. 

Est il possible pour moi d’y participer ?

Merci d’avance de l’attention que vous porterez à ma demande. 

Cordialement.

SIEP - Il y a 11 mois

Bonjour, Nous vous remercions vivement pour votre intérêt, et comprenons parfaitement que vous soyez en quête de réponses concernant les études. Cependant, nous tenons à souligner que notre site se concentre principalement sur la fourniture d'informations sur les métiers. Afin de vous offrir le meilleur soutien possible dans votre parcours éducatif, nous vous invitons à adresser votre demande à l'un de nos conseillers SIEP via le formulaire prévu à cet effet. Ils seront à même de répondre à toutes vos questions concernant les études,et les formations.

Lion El - Il y a 1 an

Bonjour, j'aimerai entreprendre une formation de deux ans en assistant pharmaceutique, est ce que à la fin de cette formation pourrais je travailler dans un laboratoire cosmétique par la suite? 

Merci pour votre réponse bien à vous 

SIEP - Il y a 1 an

Bonjour, Nous avons mis sur le site une fiche relative au métier d'assistant·e en pharmacie qui dans la partie "Cadre professionnel" indique en effet qu'il est possible de travailler sur cette base en laboratoire pharmaceutique ou cosmétologique. 

Asma - Il y a 1 an

Bonjour, pour accéder au métier de cosmétologue, je suis obligé de faire un master ou le bachelier en haute école suffit ?  

SIEP - Il y a 1 an

Bonjour Asma,

Pour exercer le métier de cosmétologue, il est recommandé d'être en possession d'un master en Sciences biomédicales. Une formation universitaire (master ou ingénieur·e civil·e) à orientation chimie, biochimie, pharmacie, ou de niveau universitaire (ingénieur·e industriel·le) à orientation chimie, biochimie, peut apporter, par transversalité, les connaissances nécessaires à l’exercice de ce métier.

Bonne journée.

Asma - Il y a 10 mois

Bonjour,

Un master en sciences chimiques à ULB me permet-il d'accéder à cette spécialisation ?

SIEP - Il y a 10 mois

Bonjour,

Oui, un master en Sciences chimiques peut apporter, par transversalité, les connaissances nécessaires à l’exercice de ce métier.

Bonne journée.

Jean-maurene - Il y a 17 jours

Est-il possible de suivre un master en cosmétologie étant un ingénieur agroalimentaire ? Si oui, comment y parvenir ? Et si non pourquoi ?

SIEP - Il y a 15 jours

Bonjour, Ce site se concentrant sur les métiers, et s'agissant ici d'une question relative à l'admissibilité aux études, nous vous invitons à vous adresser directement au service administratif des établissements concernés pour trouver réponse à vos questions. Vous pouvez obtenir la liste des établissements via cette fiche.

Publier un commentaire

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.