Par souci de lisibilité, nous avons pris le parti de ne pas écrire le féminin et le masculin du métier dans ce texte. Seul le titre est inclusif.

Les élagueurs, appelés aussi soigneurs d'arbres ou grimpeurs-élagueurs, ne se limitent pas à enlever les branches d'arbres mortes ou inutiles et menaçant de tomber et de blesser un passage ou d'endommager immeubles et véhicules. Sur le terrain, de nouveaux besoins ont fait leur apparition et ont poussé les professionnels à adapter leur travail aux connaissances techniques et scientifiques les plus récentes.

Véritable esthéticien de l'arbre, l'élagueur a aujourd'hui les missions suivantes :

  • entretenir l'arbre en tenant compte de son architecture, de sa biologie, de sa physiologie et de ses pathologies tout en rencontrant les exigences paysagères et sanitaires
  • évaluer les risques sanitaires et mécaniques
  • apporter des traitements raisonnés et proposer des solutions de gestion adaptées
  • inventorier de manière tant qualitative que quantitative les patrimoines d'arbres et calculer leur valeur d'agrément
  • mettre en oeuvre des techniques performantes pour des plantations dans des milieux « artificiels »
  • faire des coupes propres, c'est-à-dire qui cicatrisent naturellement
 

Compétences & actions

  • Etre à même d'identifier les arbres sur lesquels il doit intervenir et repérer les problèmes phytosanitaires
  • Avoir des connaissances en biologie végétale et en architecture de l'arbre
  • Pouvoir apprécier les contraintes environnementales liées au développement de l'arbre
  • Etre capable d'enlever des branches sans abîmer la totalité de l'arbre
  • Pouvoir grimper dans les arbres muni d'un matériel spécifique et parfois lourd
  • Avoir une bonne acuité visuelle.
  • Ne pas avoir le vertige
  • Ne pas avoir des problèmes d'allergies liés aux insectes

Savoir-être

  • Sens de l'équilibre et souplesse
  • Etre vigilant et respecter les règles de sécurité inhérentes à l'exercice de la profession
  • Aimer la nature
  • Aimer les sensations fortes
  • Ne pas souffrir de vertige
  • Avoir de bons réflexes et une excellente acuité visuelle
  • Ne pas avoir de problèmes d'allergies liés aux insectes
  • Avoir un sens esthétique

Cadre professionnel

Le grimpeur-élagueur peut travailler dans tout type d'entreprise d'élagage et dans les secteurs spécialisés d'entreprises paysagères.


2 commentaires

christelle delaby - Il y a 7 mois

Bonjour,

Nous sommes une Entreprise de travail adapté et nous serions intéressé de recevoir des informations concernant la formation d'élagueur.

Merci d'avance

SIEP - Il y a 7 mois

Bonjour Christelle, Ce site est une ressource en ligne qui fournit des informations sur des métiers comprenant des descriptifs, des compétences, des savoir-être, des conditions requises, des interviews et des liens vers des formations qualifiantes. Pour obtenir des informations relatives aux formations, vous pouvez cliquer sur la formation de votre choix dans la rubrique "Formations recommandées pour la pratique de ce métier", ce qui permet déjà d'obtenir une série d'informations spécifiques à la formation choisie comme grille de cours, durée de formation, diplôme délivré, liste des établissements etc... Ensuite, si vous avez besoin de plus de précisions, il conviendra de prendre directement contact avec les établissements organisateurs. 

Publier un commentaire

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.