Par souci de lisibilité, nous avons pris le parti de ne pas écrire le féminin et le masculin du métier dans ce texte. Seul le titre est inclusif.

C'est la personne qui, à titre de spécialiste en psychologie, effectue à la demande d'un tribunal l'évaluation psychologique de certaines personnes (victime, inculpé ou témoin) dans une cause juridique relative à la protection de la jeunesse , à la délinquance, à la criminalité, à la violence conjugale, etc. A cette fin, elle émet son avis pour éclairer le tribunal sur les motivations et les facteurs à l'origine du comportement de la personne, sur la crédibilité des allégations d'enfants victimes de sévices physiques ou sexuels ou encore sur l'authenticité d'un témoignage douteux ou toute autre question du même ordre. Elle doit fournir au tribunal un rapport d'évaluation dans lequel elle expose son opinion et peut être appelée à témoigner en cour.

 

4 commentaires

Stephanie Baudoux - Il y a 4 mois

Bonjour,

Je vous écris car ce métier m'intéresse énormément mais je m'interroge.

Je vois qu'il est dans la section "administration et législation / droit" mais que le master à avoir est un master en sciences psychologiques et de l'éducation. 

Voici mes questions :

- Est-ce que n'importe quel master en psychologie est-il bon pour faire ce job ?

- Est-ce que le master en criminilogie est-il obligatoire, un plus ou inutile pour ce job ?

- Peut-on choisir entre le master de psychologie ou criminologie pour faire ce métier ou est-ce que l'un des deux est obligatoire ?

- Quels autres métiers s'apparentent à celui-ci ?

Merci d'avance pour votre réponse.

Bien à vous,

Stéphanie

SIEP - Il y a 4 mois

Bonjour Stéphanie, 

Les études de base sont en effet un master en psychologie, sans qu'il ne soit précisé de finalité particulière, bien que la neuropsychologie semble particulièrement adaptée. Suite au master, un certificat d'université de 2 ans en Expertise psycho-légale permet de se voir dispenser des connaissances spécialisées, juridiques et techniques essentielles à l'exercice de l'expertise psycho-légale.

Le métier s'apparentant à celui-ci est "expert en psychiatrie médico-légale", laquelle est destinée aux psychiatres souhaitant acquérir le titre professionnel de médecin spécialiste en la matière.

Stephanie Baudoux - Il y a 4 mois

Re bonjour,

Je comprends pourquoi le master de neuropsychologie est un atout mais je m'attendais aussi à ce que ce lui de psychologie clinique et psychopathologie en soit un aussi.

Je ne comprends pas ce que vous voulez dire par "suite au master, un certificat d'université de 2 ans en expertise psycho-légale..." est-ce une spécialisation après le master vous voulez dire ? 

Donc le master de criminologie est inutile pour ce métier ? pouvez-vous me dire pour quels métiers ce master serait utile ? ou avez-vous des liens ? sur le site de l'ulb, on explique un peu les débouchés mais c'est plutôt bref.

Je suis attirée par tout ce qui pourrait réunir la psychologie et le judiciaire donc si vous avez d'autres pistes de métiers ce serait le bienvenu car je n'ai pas connaissance des noms exacts donc j'ai du mal à trouver sur le net.

Est-ce que vous savez si expert psycho-légal est un métier en pénurie ou au contraire en surplus ?

Il y a des métiers en pénurie dans ce qui m'intéresse ?

Merci d'avance pour vos réponses et votre temps.

Bien à vous,

Stéphanie

SIEP - Il y a 4 mois

Bonjour Stéphanie,

Le certificat d'université en expertise psycho-légale est une suite possible au master en psychologie en vue de pratiquer des expertises pour le monde judiciaire. 

Pour plus d'informations sur le métier de criminologue ou le master en criminologie, n'hésitez pas à parcourir notre fiche métier ou notre site formations

Les métiers d'expert·e psycho-légal·e et de criminologue ne sont pas des métiers en pénurie actuellement.

Par facilité, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone ou à passer au SIEP le plus proche pour discuter de votre projet.

Bien cordialement

Publier un commentaire

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.