Hausse des jobs étudiants à prévoir

Posté le 08/04/2017  —  Actualité précédente / suivante

Selon une enquête réalisée par le cabinet de recrutement Robert Half auprès de 200 directeurs financiers, 30 % des entreprises se disent prêtent à engager plus d'étudiants en 2017.

Ces chiffres sont une conséquence directe de l'assouplissement de la loi sur le travail étudiant. Pour rappel, depuis janvier 2017, l'étudiant peut travailler jusqu'à 475 heures par an (au lieu de 50 jours). Il peut donc prester plus d'heures qu'auparavant, tout en bénéficiant toujours de cotisations sociales réduites.

Les entreprises y trouvent des avantages puisque cette mesure leur permet de faire face efficacement aux périodes de pointe ou de surcharge de travail grâce à l'engagement d'étudiants flexibles. Ces derniers semblent également satisfaits puisqu'ils sont demandeurs de missions de quelques heures et d'emplois flexibles, selon Randstad.

Les syndicats, eux, craignent une concurrence déloyale entre les étudiants jobistes et les travailleurs fixes.

L'Avenir, 8 avril 2017


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.