Le métier de mécanicien·ne automobile en mutation

Posté le 18/09/2018  —  Actualité précédente / suivante

Un projet européen interrégional a pour objectif de former les mécaniciens de demain.

Face à l'arrivée sur le marché de véhicules intelligents, autonomes, aux motorisations hybrides ou totalement électriques, le métier de mécanicien automobile connaît une mutation importante.

Educam Service, qui représente le secteur automobile, s'est associé au centre de compétence liégeois Autoform dans le "Project Garage 4.0". Ce projet rassemble divers acteurs de la formation aux métiers de la mécanique automobile situés en Wallonie, en Flandre, en région germanophone mais aussi dans le Limbourg hollandais et dans les régions allemandes limitrophes.

Le projet ciblera trois publics:

  • les mécaniciens confirmés qui pourront y suivre des formations continues;
  • les élèves et apprentis;
  • les vendeurs automobiles qui pourront développer leurs compétences en matière de digitalisation de la relation client, de ventes sur internet et de vente de services en ligne.

La complexification du métier de réparateur automobile représente une menace très sérieuse pour les garages indépendants, PME et concessionnaires (qui pèsent actuellement 80 000 emplois en Belgique) s'ils ne mettent pas leurs compétences à jour.

L'Avenir, 18 septembre 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.