Moins d'inspecteurs à l'avenir

Posté le 21/09/2018  —  Actualité précédente / suivante

Le Pacte d'excellence prévoit la mise en place de nouvelles règles de gouvernance des écoles.

En effet, le Pacte d'excellence prévoit de mettre fin au contrôle systématique du niveau des études et de la compétence des enseignants, rôle traditionnel des inspecteurs, au profit d'une logique de pilotage par objectifs à atteindre.

Concrètement, chaque école devra rédiger un plan de pilotage pour six ans dans lequel elle déclinera une série d'objectifs à atteindre (diminution du taux de redoublement, hausse du niveau en lecture, etc.) et disposera d'une série d'indicateurs récents sur ses performances. Des délégués aux contrats d'objectifs (DCO) devront s'assurer que les écoles atteignent leurs objectifs dans les temps et pourront soutenir les directions et enseignants au besoin.

Dans ce nouvel aménagement, les inspecteurs ne seront appelés à intervenir que lorsque les DCO détecteront des manquements graves.

En conséquence, tandis que les DCO entreront progressivement en fonction en 2019, le cadre des inspecteurs sera, lui, réduit de plusieurs dizaines de personnes par le biais de mises à la retraite, de retours à leur fonction d'enseignant ou un accès à la fonction de DCO.

Le Soir, 21 septembre 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.