Vers une formation de tous les enseignants en 5 ans

Posté le 10/12/2012  —  Actualité précédente / suivante

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt, a rédigé un projet de réforme concernant la formation des enseignants de l’enseignement obligatoire (fondamental et secondaire) dans lequel il propose de faire passer la formation des instituteurs préscolaires, primaires et des régents, de 3 à 5 ans.

Les établissements formant des enseignants, y compris les universités, seraient amenés à collaborer afin de proposer une année de formation commune à l’issue de laquelle les étudiants se spécialiseraient dans le domaine souhaité. Les contenus de formation seront également revus en fonction de référentiels de compétences basés sur la définition de profils des différentes fonctions liées à l’enseignement.  

Le passage de la formation à cinq ans entraînera également des changements au niveau du régime salarial et des barèmes. Les futurs diplômés passeront en effet sous le barème 501 (le même que pour les enseignants formés à l’université). Pour ceux qui sont actuellement sur le terrain et qui ont été formés en trois ans, ils auront la possibilité d’accéder à ce barème supérieur moyennant une formation complémentaire.

Le projet, qui doit être déposé au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, prévoit également d’instaurer un test de langue française à l’entrée de la formation (test obligatoire mais pas sélectif) afin de déterminer les lacunes et d’établir un plan de remédiation.

Certains aspects de la réforme seront lancés dès la rentrée 2013 mais se mise en place s’étalera progressivement sur plusieurs années.

Le Soir, 10 décembre 2012 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.